Fraudes bancaires à La Tuque : deux personnes arrêtées 

Par _redaction la tuque
Fraudes bancaires à La Tuque : deux personnes arrêtées 

Trois personnes de La Tuque ont été flouées ce mercredi 16 novembre par l’utilisation du stratagème « employé bancaire ».

Les policiers de la SQ du poste de l’agglomération de La Tuque ont donc ouvert trois dossiers de fraudes et les plaignants avaient perdu des milliers de dollars.

Une des plaignantes a été contactée par son institution financière et avisée que des transactions douteuses étaient en train d’être effectuées avec ses cartes bancaires dans des commerces de La Tuque. Après enquête, les policiers ont été en mesure d’obtenir suffisamment d’informations sur les suspects (descriptions, etc.) pour les localiser dans la ville. Une automobile suspecte a été interceptée en milieu d’après-midi. La conductrice (femme 31 ans) et le passager (homme 29 ans), tous deux de Trois-Rivières, ont été arrêtés pour fraude.

Ils sont présentement rencontrés par les enquêteurs.

À noter que le suspect dans les dossiers de Nicolet n’a toujours pas été identifié.

La fraude « employé bancaire »

Le suspect prend contact par téléphone avec une personne choisie au hasard. Il lui mentionne qu’il est un policier ou représentant ou employé d’une Banque ou d’une Caisse, et qu’il a besoin de récupérer sa carte de débit puisqu’elle aurait été fraudée ou parce qu’il y a une problématique avec sa carte de guichet. Il dit de placer la carte dans une enveloppe avec son NIP et de laisser le tout de sa boîte aux lettres. Le suspect affirme qu’il va passer plus tard récupérer le tout.

Ne vous laissez pas prendre et raccrochez! Les fraudeurs savent être convainquants. Sachez que ni la police ni les institutions financières ne vous demanderaient votre NIP et vos cartes bancaires.

La Sûreté du Québec et ses partenaires invitent la population à signaler tout acte frauduleux à son service de police local. Rappelons que la fraude est un acte criminel. Qu’elle soit commise sur Internet, par téléphone, par texto, par courriel ou en personne, elle doit être signalée le plus tôt possible aux policiers et au Centre antifraude du Canada au 1 888 495‑8501.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires