C’est parti pour le Salon du livre!

Hebdo Journal | Rédaction

C’est parti pour le Salon du livre!
Étienne Poirier, codirecteur général et directeur administratif du Salon du livre, Lise Quirion, présidente du conseil d'administration, et Eveline Charland, codirectrice générale et directrice artistique du Salon du livre. (Photo : (Photo Marie-Eve Alarie))

Le Salon du livre de Trois-Rivières a lancé ses activités jeudi avec la traditionnelle remise des Prix BD, Illustration jeunesse et Nouvelles voix de la littérature.

Les Prix Illustration jeunesse, exclusifs au Salon du livre de Trois-Rivières, ont été décernés à Nathalie Dion pour Les baleines et nous dans la catégorie Album, ainsi qu’à Ayumi Harada pour Les carnets de novembre, dans la catégorie Petit roman illustré.

Du côté du Prix des Nouvelles voix de la littérature, c’est Jolène Ruest qui a été récompensée pour son livre Les danseurs étoiles parasitent ton ciel, publié aux édition XYZ. « Ce roman au rythme surprenant et très efficace interpelle le lecteur avec ses variations de formes et sa narration au tu. L’auteure sait jouer sur les doubles sens pour créer un univers clos qui s’ouvre peu à peu sur le monde, mais aussi sur l’intériorité du personnage. Le roman offre également un riche panorama de l’histoire de la danse », indique le jury.

Le Prix BD adulte est quant à lui revenu à Jean-Paul Eid pour son livre Le petit astronaute qui suit le parcours d’une famille qui doit composer avec le handicap sévère de leur petit garçon, vu à travers les yeux de la soeur de ce dernier.

Dans la catégorie jeunesse, le jury a décerné le prix à Rémy Simard pour sa bande dessinée Mon Teddy à moi.  Avec son style un peu rétro et son esthétique colorée,

vive et attrayante, l’ouvrage de Rémy Simard se veut une introduction à la bande dessinée pour les enfants. Il met en scène une fillette qui trouve un vrai ours et tente de le garder chez elle en le faisant passer pour une peluche. L’histoire, à la fois simple et amusante, présente un petit renversement de situation à la toute fin et sa lecture fluide et agréable colle bien à la réalité des jeunes lecteurs et lectrices », soutient le jury.

Près de 300 auteurs sont au rendez-vous pour ce retour de l’événement en présentiel au CECi de l’hôtel Delta. Plus de 150 activités figurent aussi au programme.

À l’occasion de la journée pédagogique d’aujourd’hui (25 mars), l’entrée au Salon du livre est gratuite pour tout adulte se présentant avec un enfant entre 9h et 15h. Notons que les enfants de moins de 12 ans, eux, entrent toujours gratuitement.

Il y aura des animations jeunesse sur scène toute la journée pour l’occasion. Les activités s’inscriront dans les journées scolaires du Salon du livre.

L’entrée sera également gratuite pour tous les étudiants sur présentation de leur carte étudiante.

Le Salon du livre de Trois-Rivières se déroule jusqu’au 27 mars. Programmation complète: www.sltr.qc.ca

91 000$ pour le Salon du livre

Le ministère de la Culture et des Communications accorde une aide financière de 91 000 $ au 34e Salon du livre de Trois-Rivières. « Le Salon du livre de Trois-Rivières est une tribune reconnue pour la promotion de la lecture et cette dernière est primordiale pour notre gouvernement. Je souligne la présence de Michel Jean à titre de président d’honneur de l’événement. Il est l’un des brillants talents québécois permettant à la littérature d’ici un rayonnement à l’international. J’invite les Québécois à participer à cet événement qui vous réserve cette année encore plein de surprises », souligne Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications.

» Notre belle région de la Mauricie est reconnue pour sa vitalité et son offre culturelle riche et diversifiée. Ce 34e Salon du livre de Trois-Rivières se positionne parmi les rendez-vous littéraires incontournables de la province. Je remercie les auteurs, les illustrateurs, les libraires et les éditeurs qui y prennent part, contribuant ainsi à maintenir cette belle histoire d’amour avec la population trifluvienne et québécoise, et à garder florissante cette industrie du livre qui nous tient à cœur », renchérit Jean Boulet, député de Trois-Rivières, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration et ministre responsable de la région de la Mauricie. (M.E.B.A)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires