Le monde «Stone» de Plamondon

Série Hommage du Cirque du Soleil


Publié le 13 mars 2017

Le troisième opus de la Série Hommage du Cirque du Soleil s'intitulera «Stone».

©Photo TC Media - Stéphanie Paradis

SPECTACLE. Le Cirque du Soleil s'installera pour un troisième été à Trois-Rivières pour présenter son nouveau spectacle de la Série Hommage: «Stone». Ce spectacle rendra hommage au parolier Luc Plamondon, figure emblématique de la chanson québécoise.

Stone est le troisième opus de la Série Hommage du Cirque du Soleil. Ce nouveau chapitre s’inscrit dans une volonté, comme pour les deux précédents spectacles, de repousser les limites et de proposer une vision différente quant au répertoire des personnes honorées à travers la lentille de la créativité du Cirque du Soleil.

«Cette gang de fous-là, je leur ai donné carte blanche!, lançait Luc Plamondon. D'habitude, je suis un control freak. Même quand on me rend des hommages, je m'arrange pour tout savoir», ajoutait-il.

M. Plamondon affirmait en effet ne recevoir des informations sur le spectacle qu'au compte-goutte, et qu'il n'en sait d'ailleurs pas plus que le public. Il mentionnait cependant avoir une confiance totale envers l'équipe du Cirque du Soleil, ayant été présent aux hommages de Beau Dommage et de Robert Charlebois les années précédentes. Il a qualifié ceux-ci de «merveilleux».

«On est nourri de ses paroles. Et pourquoi on a choisi Luc? Son univers nous fait rêver et nous permet de faire des choses qu'on n'avait pas faites avant, ou du moins de les faire différemment. Luc Plamondon marqué la musique québécoise et il a fait connaitre la culture québécoise à travers le monde», soulignait Daniel Fortin, directeur exécutif.

«Il faut dire aussi qu'il n'y a pas que mes textes qui sont éclectiques et qui racontent toutes sortes d'histoires. Il y a les compositeurs aussi qui composent la musique. Il va y avoir la musique de Michel Berger, Richard Cocciante, des gens parfois dont vous ne connaissez même pas le nom, mais qui ont écrit des hits. Il ne faut pas les oublier, car moi, sans compositeurs, je n'existe pas, et sans interprètes, je n'existe pas.

Dans un univers punk-rock-baroque

Luc Plamondon.
Photo TC Media - Stéphanie Paradis

Au cœur d’un univers d’opéra-punk-rock baroque aux allures de parc Belmont désaffecté, un maestro excentrique aux airs d’Amadeus s’attache à une muse automate aphone, Lolita, à qui il voudrait redonner la voix. À travers le spectacle, elle deviendra celle qui donnera corps et âme à sa musique, aux paroles de M. Plamondon.

Reine post-moderne de cet étrange parc peuplé de personnages intemporels et ludiques, cette âme humaine captive de son corps automate, s’humanisera à travers les différents tableaux musicaux, nourris de multiples voix féminines contemporaines, et culminera par la résonnance de sa propre voix.

Il ne s'agira pas d'un spectacle qui donne dans la nostalgie. «On va reconnaitre les chansons de Luc, mais on va être dans une approche assez moderne et assez pétée qui va aller de pair avec l'univers baroque, automate», racontait Jean-Phi Goncalves, directeur musical et responsable des arrangements.

Le terme Stone a été choisi, car il représente un état d'esprit voguant entre le réel et le fantaisiste, qui colle avec l'univers punk-rock-baroque dans lequel seront plongés autant les personnages que les spectateurs.

«Cette année encore, nous avons accès à un répertoire musical incroyable avec l’œuvre de M. Plamondon. Cet univers riche en mots, en images et en émotions nous ouvre un vaste espace de création. Toute l’équipe qui a le privilège de travailler sur l’œuvre de Plamondon se surpasse pour rendre hommage à cet immense artiste», exprimait Daniel Fortin.

Les pièces seront toutes interprétées par des interprètes différentes, afin de souligner toutes les femmes qui ont prêté leur voix au parolier. Cela mènera à une approche musicale très différente des deux premiers spectacles de la Série Hommage.

M. Goncalves promet des voix actuelles et modernes qui mettront en valeur la qualité des chanteuses francophones. Aucun nom ne peut être révélé pour l'instant.

Sous la direction créative de Daniel Fortin, ce spectacle de 75 minutes, créé exclusivement pour l’Amphithéâtre, réunira 23 artistes dans une mise en scène de Jean-Guy Legault et une direction musicale de Jean-Phi Goncalves.

Le spectacle sera présenté du 19 juillet au 19 août 2017, à l'Amphithéâtre de Trois-Rivières. Les billets sont disponibles dès maintenant à partir de 49$ plus taxes.