Vaste mobilisation pour le développement social

Rédaction La Tuque
Vaste mobilisation pour le développement social
Les participants ont été nombreux à assister à cette rencontre. (Photo : Courtoisie)

Une cinquantaine de participants issus de l’organisme du milieux communautaires ont participé à une grande journée de concertation tenue récemment, sous l’égide de la Corporation de développement communautaire du Haut St-Maurice (CDCHSM) et du CIUSSS MCQ.

L’objectif était une mobilisation des participants pour la lutte à la pauvreté et à l’inclusion sociale, présenter l’information entourant le déploiement d’une stratégie locale disposant de nouveaux fonds et définir des projets structurants quant à des sujets tout aussi variés que l’emploi, l’éducation, la sécurité alimentaire, la démographie et la vitalité du milieu, le transport, et enfin, la participation citoyenne.

Les discussions auront permis d’établir des constats et cibler des priorités en vue de la rédaction d’un plan d’action local pour 2018-2023.

«Cette démarche s’inscrit dans le Plan d’action gouvernemental pour l’inclusion économique et la participation sociale (PAGIÉPS). Le Haut Saint-Maurice fait partie de l’Alliance pour la solidarité de la Mauricie. Celle-ci a pour but d’identifier les enjeux permettant de cibler les actions prioritaires de la région. À cet effet, de nouvelles sommes sont maintenant disponibles à même le Fonds québécois d’initiatives sociales (FQIS) en Haute-Mauricie pour soutenir différentes initiatives de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Au total, un montant de 633 696$ est disponible jusqu’en mars 2023, pour améliorer les conditions de vie des personnes les plus démunies de la Haute-Mauricie », mentionne Jenifer Olsen, directrice générale de la CDCHSM.

Cette rencontre sera suivie en juin, d’une formation sur l’analyse différenciée selon les sexes (ADS), laquelle vise à favoriser l’atteinte de l’égalité entre les femmes et les hommes. Selon les organisatrices, il s’agit là d’un aspect qui devra être considéré à l’intérieur de toute démarche visant à améliorer les conditions de vie de la population du Haut St-Maurice.

Charlene Bolger, organisatrice communautaire au CIUSSS MCQ, se dit très satisfaite de cette première journée : «Nous avons pu asseoir aux mêmes tables des organismes communautaires, des organisations socioéconomiques, des élus, des bénévoles, des employés et des gestionnaires ayant à cœur le développement de services et de projets propres à une clientèle qui présente de nombreux besoins. La portée sociale de la démarche que nous entamons sera directement proportionnelle au degré d’une collaboration déjà très présente dans le Haut Saint-Maurice. Reste à la nourrir et à l’entretenir par l’initiation de projets concertés».

Par son soutien financier, le Service de développement économique et forestier de La Tuque (SDÉF) a permis la tenue de ces journées d’activités.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires