Sections

Ça s’est passé à La Tuque

Publié le 16 juillet 2017

Mars 1980

Au Festival du Hockey mineur, les duchesses convoitent le titre de Reine. Il s’agit de Mlles Anne Proulx, Nicole Fortin, Suzie Hébert, Sylvie Fortin, Anne Boudreau et Manon Tremblay.
AIR BGM offrira un nouveau service d’Aéro-Taxi.
La ville procède à l’installation d’une sortie d’urgence au local de l’Âge d’Or, question de sécurité.
La Municipalité Haute-Mauricie et Ville La Tuque abondent dans le même sens quant à l’importance que le chemin du Wayagamac demeure protégé et privé.
Les Loups de La Tuque perdent la série 4 à 2 et mettent fin à la saison de hockey à La Tuque.
M. Pierre Leboeuf, gérant de la Banque TD, quitte sa fonction pour un autre défi.
Mme Pierrette Grenon lancera son livre intitulé « Géant Rouge » au Mouvement Socio-Culturel.
La Caisse Populaire ouvre un comptoir aux Galeries La Tuque et agrandira sous peu la caisse sise sur la rue St-Joseph.
Mesdames, Hélène Loiselle et Pierrette Paré démissionnent du MSC et le nouveau président est Jacques Plamondon.
Aux grandes finales du tournoi de hockey Rotary, la Disco Rouge et le Restaurant Scarpino sont déclarés champions.
Pour ceux qui veulent courir, il y a un nouveau club à La Tuque, « Les NEMRODS ». Le président en est Yvon Boisvert.
Les filles de Champagnat ont remporté le championnat au basket-ball féminin de la Mauricie. Nicole Lortie, Christine Dufresne ainsi que l’instructeur Jacques Émond en sont très fiers.
François Loiselle, skieur acrobatique se rendra aux compétitions nationales à Vancouver.
Un comité de 7 personnes lance l’idée de faire de la Base du Lac-Édouard un centre de plein air. On ne veut pas que le Lac Édouard meurt.
Le STEM et la CSHSM ne s’entendent pas sur les clauses de la convention qui ont débuté il y plus d’un an maintenant.
M. Léo Archambault, gérant municipal, présente un budget où seule la taxe d’eau est augmentée de 10,00$. Le budget s’élève à 3,5M$ et prévoit un surplus de 222 500$.
Pour la première fois à La Tuque, la Société Quart de siècle fête les employés de la CIP.
L’hôpital St-Joseph acquiert un nouvel appareil de radiologie au coût de 182 000$.
La présentation du budget en Haute-Mauricie reçoit un accueil très positif de la part des citoyens.
La Bride du Nord et l’Alliance des chorales du Québec unissent leurs 300 voix pour un concert inoubliable à St-Zéphirin.
La Haute-Mauricie dépose une offre d’achat pour les chutes de la rivière Bostonnais à M. Bob Godfelow de la CIP, division forestière.
M. Jacques Veillette est nommé président du Club Optimiste.
La Ville de La Tuque accorde le contrat de la fourrière à M. Jean-Pierre Lamontagne pour 5 000,00$ par an.
Les gens de Clova demandent une intervention gouvernementale, car cette localité est privée d’eau courante depuis plusieurs semaines depuis que la conduite d’eau est gelée.
Les employés du Foyer Méritas signent leur convention collective. Du côté syndical, on retrouve Claire Calder, France Genois et Colette Gauthier et du côté patronal, Mme Reine-A. Dompierre
Chantal Bégin sera l’invitée à l’Essor Féminin où elle chantera pour le plus grand plaisir des dames.
Les Filles d’Isabelle connaissent un succès de recrutement alors que 51 dames deviennent membres du Cercle Jeanne de Chantal de La Tuque.
Les ex-joueurs des Vikings au football fêteront Paul Gohier qui est devenu joueur pour les Lions de la Colombie-Britannique.
Le Toit de l’Amitié reçoit une subvention de 75 000$. C’est Juliette Jacob qui en est toujours présidente.