Sections

Un soldat latuquois mort en service est honoré au 100e anniversaire de la ville de La Sarre

Publié le 10 juillet 2017

La plaque commémorative a été dévoilée à La Sarre, en Abitibi.

©Photo TC Media – Marc-André Gemme.

HOMMAGE. Originaire de La Tuque, le caporal suppléant Paul Cloutier a été honoré le 1er juillet, en marge de la Fête du Canada et des festivités du 100e anniversaire de la ville de La Sarre, en Abitibi.

Il faisait partie d'un groupe de 13 militaires et deux policiers morts en service, deouis 1917, qui ont été honoré à cette occasion. En plus d’avoir vécu à La Tuque, sa famille a habité Normétal, une municipalité située tout près de La Sarre.

Son neveu, le latuquois Gaston Hamel, a été invité pour représenter la famille Cloutier lors de la cérémonie. Une plaque commémorative a été dévoilée pour ces soldats et policiers.

La mère de Gaston Hamel, Blanche Cloutier, était la sœur du soldat Paul Cloutier. De la famille immédiate, la demi-sœur de Paul Cloutier, Rolande Cloutier, également ouvert de La Tuque était aussi présente à la cérémonie, accompagnée de son fils.

Le nom de Paul Cloutier, né en 1921, est gravé au cénotaphe de La Tuque un. Il a été enrôlé le 30 octobre 1941, alors que son père, Delphis Cloutier demeurait à Normétal.

Il a été affecté outre-mer à l’été 1943 et assigné à la 20e ambulance de campagne du Royal Canadian Medical Corps et attaché au 22e régiment sur le front d’Italie, dans le secteur de Monte Cassino. Son nom est également gravé sur le mémorial des soldats disparus au cimetière de guerre de Cassino en Italie.

Quant à Delphis Cloutier, trois de ses fils ont servi outre-mer. Selon Gaston Hamel, Paul est décédé en Italie, le 5 mars 1944, à seulement 23 ans. Raymond a été mitraillé à bord d’une motocyclette en Allemagne et rapatrié comme invalide et Philippe est revenu à La Tuque à la fin de la guerre.

Quoique très jeune à l’époque, Gaston Hamel se souvient d’un dernier souper avec son oncle à La Tuque, en 1943.