Profitez de changement d'heure pour vérifier les piles de vos avertisseurs

Chronique l'avertisseur

Publié le 5 mars 2016
Chronique l'avertisseur
Photo TC Média-Michel Scarpino

PRÉVENTION. Le Service de sécurité incendie de ville de La Tuque, en collaboration avec le ministère de la Sécurité publique, vous invite à profiter du changement d’heure dans la nuit du 12 au 13 mars pour vérifier vos avertisseurs de fumée et effectuer le remplacement de la pile pour s’assurer de leur bon fonctionnement.

Rappelez-vous qu’un avertisseur de fumée qui fonctionne en tout temps double vos chances de survie lors d’un incendie, il s’agit d’une assurance très importante pour votre famille.

Pour vérifier votre avertisseur de fumée, il vous suffit d’appuyer quelques secondes sur le bouton d’essai pour que le signal se fasse entendre. Un avertisseur en bon état émet un signal immédiatement après le déclenchement du bouton d’essai.

Points importants à retenir

Si votre avertisseur émet des signaux sonores intermittents, c’est que la pile est trop faible et qu’elle doit être changée. N’installez jamais de pile rechargeable.

Installez un avertisseur de fumée par étage, y compris au sous-sol et idéalement, dans chaque chambre à coucher.

Installez des avertisseurs de fumée dans les corridors, près des chambres à coucher, en vous assurant qu’aucun obstacle ne bloque la circulation de la fumée. Fixez-les au plafond ou sur les murs, à une distance de 10 à 30 cm (4 à 12 po) du mur ou du plafond.

Remplacez votre avertisseur de fumée tous les 10 ans. Fiez-vous à la date indiquée sur le boîtier. En l’absence d’indication, ne prenez aucun risque, remplacez-le.

D’après les plus récents résultats d’enquête incendie de la division prévention du Service de sécurité incendie, prudence et surveillance sont les comportements clés pour éviter un incendie à la maison.

Soyez à l’affût d’un problème ou d’une anomalie dans le système électrique. Si vous apercevez une anomalie, n’hésitez pas à faire appel à une firme d’électriciens.

Ne faites pas de friture dans un chaudron, il y a 10 fois plus de chances qu’un incendie éclate. Une fois l’huile allumée, l’intervention des pompiers devient nécessaire.

Surveillez vos équipements de chauffage (plinthes, chaufferette, poêle, etc.), assurez-vous qu’il n’y a rien à proximité ou sur le dessus et respectez les dégagements requis.

Pour de plus amples renseignements ou si vous désirez une visite de prévention à votre domicile, n’hésitez pas à communiquer avec la division prévention du Service de sécurité incendie au 819 523-9797.