Canadien de Montréal: la rumeur est la fumée du bruit

Une chronique du Sportnographe - Olivier Niquet

Publié le 10 février 2017

Il y a quelques années, probablement au plus fort des rumeurs qui envoyaient Marian Hossa à Montréal, Victor Hugo écrivait que « la rumeur est la fumée du bruit ». Et comme il n'y a pas de fumée sans feu, les experts amateurs professionnels croient que Canadien bougera dans les prochains jours pour améliorer son alignement.

Plusieurs pensent que Canadien a besoin d'un gros joueur de centre. D'autres croient plutôt que c'est d'un ailier que l'équipe a besoin. Il y aurait aussi des problèmes à la défense, selon certains.

Inutile de vous dire que selon nous, c'est de ces trois types de joueurs dont Marc Bergevin a besoin. Et par les temps qui courent, il semble même qu'un gardien ne serait pas de trop. Ça fait beaucoup de priorités prioritaires.

Spéculations

Les experts sportifs spéculent depuis déjà plusieurs jours à savoir qui pourrait partir et qui pourrait arriver pour combler ces lacunes. Des spéculations qui oublient la plupart du temps de tenir compte du plafond salarial qui pèse sur Canadien.

Pour faire rouler l'industrie de la rumeur, il ne faut pas s'enfarger dans les détails. Sinon, de quoi parlerait-on? D'Erik Guay? Franchement.

Moucherons

Verra-t-on Hanzal, Duchene ou Langeskog dans l'uniforme bleu, blanc rouge? Les chances sont minces. Malheureusement pour nous, Il semble que les prochains joueurs à revêtir l'uniforme seront Daniel Carr et Sven Andrighetto.

Victor Hugo écrivait aussi que de la foule s'échappait  « une rumeur aigre, aiguë, acérée, sifflante, comme les ailes d'un moucheron ». Et justement, il nous faudra peut-être nous contenter de moucherons...

Lisez d'autres chroniques du Sportnographe en cliquant ici