Wemotaci : la fermeture de la communauté est prolonge

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Wemotaci : la fermeture de la communauté est prolonge
(Photo : Facebook - Conseil des Atikamekw de Wemotaci)

Pour faire suite aux recommandations de son Comité restreint des mesures d’urgence (CRMU), le Conseil des Atikamekw de Wemotaci annonce que la fermeture de la communauté de Wemotaci sera prolongée pour une période indéterminée.

On maintiendra donc la guérite située au km 103 de la route 25.

«Seuls les membres et les résidents de la communauté pourront circuler, les visiteurs et les villégiateurs ne seront pas autorisés à circuler à l’intérieur de la communauté, à l’exception des travailleurs essentiels et des représentants d’entreprises préalablement autorisés et affectés aux projets d’infrastructures qui vont se mettre en branle bientôt, selon le plan de déconfinement et de reprise graduelle des activités de la communauté», a indiqué le conseil des Atikamekw de Wemotaci.

Le Conseil restreint et interdit l’entrée et la sortie de toute personne dans la communauté à l’exception des employés et représentants des services essentiels, des résidents pour un motif essentiel ou urgent.

«En termes clairs, les membres de la communauté pourront dorénavant aller à La Tuque sans raisons essentielles et urgentes, mais ils doivent tout de même se prémunir d’un formulaire d’autorisation d’entrée et de sortie au bureau de gestions des accès, situé au Centre des Chefs de territoire. Par contre, pour aller vers les milieux urbains comme Shawinigan, Trois-Rivières, ainsi que dans d’autres régions considérées à risque, ils devront le faire pour des raisons essentielles et urgentes […] En permettant aux membres de se rendre en milieu urbain, les élus du Conseil les membres du CRMU sont conscients que les risques que la propagation de la COVID-19  atteigne la communauté augmentent. Cependant, ils font confiance aux membres de la communauté et leur enjoint de suivre strictement les consignes sanitaires qui sont encore en vigueur et de suivre aussi les règles émises par les commerçants de la ville et qui ont été mises en place pour protéger autant les clients que les employés», indique le conseil.

Un plan de déconfinement et de reprise des activités soumis par le CRMU a été accepté provisoirement par les élus et une résolution sera adoptée.

«Le processus est donc enclenché, les dirigeants de chaque secteur du Conseil ainsi que les organismes, les institutions et entreprise sont avisés et entreprennent actuellement le processus de retour au travail des employés avec la mise en place des mesures de protections pour les employés et la clientèle. Le Conseil et le CRMU préviennent les membres de la communauté que, même si processus de déconfinement et de la reprise des activités de la communauté est amorcé, cela ne signifie pas pour autant que la propagation de la COVID-19 soit disparue. Au contraire, le virus se répand encore au Québec, au Canada et à travers le monde. Les membres doivent être très prudents et suivre de façon stricte les consignes sanitaires et la règle des 2 mètres de distanciation sociale lorsqu’ils se déplaceront vers le milieu urbain», conclut le conseil.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des