Wemotaci achète 51 % du magasin BMR Pierre Naud de La Tuque

Michel Scarpino mscarpino@icimedias.ca

Wemotaci achète 51 % du magasin BMR Pierre Naud de La Tuque
Philippe Lebel, copropriétaire de Pierre Naud, François Néashit, chef de Wemotaci, Marc-André Lebel, copropriétaire de Pierre Naud et Adam Jourdain, directeur général par intérim du conseil de Wemotaci. (Photo : Michel Scarpino)

ÉCONOMIE.  Le Conseil des Atikamekw de Wemotaci et la succursale de La Tuque de BMR Pierre Naud viennent de conclure une entente salon laquelle le CAW en devient propriétaire à 51%.

La nouvelle entreprise oeuvrera sous le nom de la société par actions S.E.C. Pierre Naud / Mokotakan. Pierre Naud conservera 49% des parts de la quincaillerie latuquoise et continuera de gérer l’établissement. Pour le CAW, dont deux membres du conseil s’impliqueront dans le conseil d’administration de la nouvelle société, il s’agit d’un investissement de 1,8M$.

« Avec ce partenariat pour la gestion de la succursale d’une prestigieuse bannière comme BMR, le Conseil des Atikamekw de Wemotaci entreprend une nouvelle phase de son développement économique. Nous sommes persuadés que le développement passe également par des partenariats avec des entreprises allochtones et que cette nouvelle entreprise servira de modèle pour d’autres initiatives. Chaque nouveau projet de développement économique a un impact positif direct sur notre communauté et sur ses membres », a entre autres souligné François Néashit, Chef du CAW.

« Notre entreprise est maintenant à une nouvelle phase de son aventure. Depuis déjà plusieurs années, une relation d’affaires s’est développée entre la famille Pierre Naud et le Conseil des Atikamekw de Wemotaci. C’est grâce à ces années de collaboration que le projet a germé. Nous sommes confiants qu’ensemble, nous saurons porter cette nouvelle entreprise vers les plus hauts sommets », pense Philippe Lebel, copropriétaire de Pierre Naud Inc.

L’association assurera un accès aux matériaux pour les projets résidentiels et commerciaux qui sont actuellement en cours dans la communauté de Wemotaci. « La COVID-19 nous a permis de voir nos faiblesses. Nous assurer de ces matériaux est primordial dans la réalisation du plan de développement économique. L’investissement assurera de nouveaux revenus autonomes », fait savoir le directeur général par intérim du CAW Adam Jourdain.

Une deuxième phase permettra l’aménagement d’un point de service, sous la forme d’une petite quincaillerie, à Wemotaci.

Possibilités d’emploi

Devant le contexte de la pénurie de main-d’œuvre, l’association devient une opportunité pour BMR Pierre Naud. Le commerce emploie actuellement 25 personnes, mais il y aurait de la place, aux dires des propriétaires, pour une dizaine ou une quinzaine de plus.

« On a encore 50% de taux de chômage dans la communauté. De venir à La Tuque, c’est naturel pour les gens de Wemotaci. De venir travailler ici, c’est peut-être une option », soutient M. Jourdain.

« Les membres bénéficieront désormais de la livraison sur communauté, dont des achats excluant les taxes. Nous informerons les membres aussitôt que ce service sera possible », a fait savoir Adam Jourdain.

Les discussions avec Pierre Naud ont débuté il y a un an, même si l’entreprise ne cherchait pas nécessairement à vendre. « On a démontré qu’on avait plusieurs projets en cours et qu’on était une communauté qui peut faire des affaires avec des partenaires privés. On a démontré notre solidité et les discussions se sont bien déroulées », ajoute M. Jourdain. L’expertise des frères Marc-Andre et Philippe Lebel est aussi entrée en ligne de compte dans le projet.

Wemotaci a noté que sur 1$ qui entrait dans la communauté, 95 cents en sortaient pour aller dans d’autres régions.

Nouveau souffle

Pour les frères Marc André et Philippe Lebel, propriétaires des magasins Pierre Naud de la Mauricie, ce sera un nouveau souffle pour le magasin de La Tuque, surtout que les activités du groupe sont plutôt concentrées dans le sud de la Mauricie. Le commerce, à son emplacement actuel, a été inauguré en 2012, à une époque où d’autres magasins du même type existaient encore à La Tuque. Ils mentionnent qu’on pourrait ajouter des pieds carrés « à court terme ».

De toute évidence, Wemotaci est en mode développement avec de nombreux projets annoncés récemment, dont un nouveau poste de police, une place d’affaires et des projets de constructions résidentielles. D’autres projets sont en cours et on pourrait peut-être voir des annonces dans l’avenir. « Présentement, des discussions sont très embryonnaires avec d’autres entreprises de La Tuque. Mais s’il y en a d’autres qui sont intéressées à nous rencontrer, on est disposé à les rencontrer et de voir les possibilités d’affaires avec eux. On vient de faire une acquisition de 1,8M$. On a d’autres millions à investir », ajoute Adam Jourdain, sans dévoiler de chiffres.

« On veut s’établir ici », a-t-il conclu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires