Un souper conférence apprécié sur la chasse

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Un souper conférence apprécié sur la chasse
On voit Richard Blais, vice-président de la FédéCP, région Mauricie, Louis Turbide, rédacteur en chef du magazine 100% chasse-pêche, Jessica Bouchard, agente de soutien aux membres de la FédéCP, Vincent Rainville, biologiste au ministère des Forêts, de la Faune et Parcs et Pierre Caron, président de la FédéCP région Mauricie. (Photo : Michel Scarpino)

La Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs, région Mauricie (FédéCP), a fait un succès de son souper bénéfice au profit de deux organismes locaux, le club des Archers et du club de tir la Jolie Tuque.

On a entendu trois conférenciers. Dans un premier temps, l’enseignant à l’École forestière de La Tuque et bénévole, Serge Mathieu, est venu parler de relève. Depuis 2006, le programme d’aide financière d’Héritage Faune de la FédéCP, les Bourses relève, a distribué plus de 61 000$ à 5 organismes de La Tuque pour des projets d’activités de chasse ou de pêche valorisant la relève. Le club de tir la Jolie Tuque, le club des Archers, l’École forestière de La Tuque, l’ancienne Corporation des activités populaires de ville de La Tuque ainsi que le Festival de chasse ont tous bénéficié d’octrois pour différentes initiatives.

Par ailleurs, Louis Turbide, rédacteur en chef d’un nouveau magazine web gratuit portant exclusivement sur la chasse et la pêche, est venu parler de ce nouvel outil d’informations. 100pour100chassepeche.com compte déjà 10 000 abonnés après seulement deux parutions. La FédéCP est actionnaire du magazine.

Ce passionné de la chasse a également livré une conférence sur l’orignal et la manière de composer avec la présence de loups, dans sa chasse à l’orignal. M. Turbide est aussi directeur général du journal le Placoteux, dans le Bas-Saint-Laurent.

«Nous avons développé une infolettre régionale qui donne des nouvelles locales aux chasseurs et pêcheurs, qui met en valeur nos associations et nos bénévoles en action», a pour sa part mentionné Jessica Bouchard, agente de soutien aux membres de la FédéCP.

Puis, Vincent Rainville, biologiste au ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, s’est intéressé à la situation de l’orignal dans la zone de 26, à laquelle appartient la région de la Haute-Mauricie. Il a abordé les dernières statistiques de chasse, le suivi effectué par le ministère auprès des populations d’orignal, de même que la question de la tique d’hiver de l’orignal, un phénomène présent un peu partout.

Tout juste avant, 80 personnes ont profité de cette première activité du Festival de chasse pour faire ajuster leurs armes, arcs ou arbalètes en vue de la période de la chasse qui approche.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Wonu
Wonu
2 mois

Ça a eu lieu quand et où ?