Un pin blanc pour les cinq ans du Club Léo

Michel Scarpino mscarpino@icimedias.ca

Un pin blanc pour les cinq ans du Club Léo
Dans l'ordre habituel, on reconnaît Lise Fréchette, Coralie Bérubé, Annie-Pierre Poirier, René Larouche, Mathilde Cloutier, Eva Marceau, Frédérique Lavoie et Huguette Cadorette. (Photo : Michel Scarpino)

Un pin blanc a été planté pour souligner les cinq ans du Club Léo, la jeunesse du Club Lions.

Le geste a été posé pour symboliser de façon tangible leur contribution à la communauté latuquoise. Ce sont d’ailleurs deux membres fondatrices du club Léo, Coralie Bérubé et Annie-Pierre Poirier, qui ont planté l’arbre.

« Ville de La Tuque leur a offert cet arbre ainsi que l’emplacement à proximité de l’arche du club Lions », a dit Huguette Bolduc Cadorette, qui est leur personne-ressource chez les Lions. Elle soulignait la contribution financière de WestRock, qui a permis de réaliser plusieurs projets.

Au moment de sa mise sur pied, il s’agissait du deuxième du genre à naître au Québec. Le groupe, qui porte à La Tuque le nom de Léopards, s’implique dans différentes causes locales, toujours supporté par le Club Lions. Ces dernières années, on a vu les membres Léopards offrir du temps à la Source, à la coopérative ETC, à la Moisson ainsi qu’au bingo du centre de santé.

Ralenti par la pandémie, le recrutement va reprendre prochainement afin de permettre au groupe de jeunes de 12 à 18 ans de retrouver son rythme de croisière. Il y a eu jusqu’à 17 membres du Club Léo dans les dernières années.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires