« Tout le plaisir était pour nous, vous le méritez tellement »

Michel Scarpino mscarpino@icimedias.ca

« Tout le plaisir était pour nous, vous le méritez tellement »
Un beau coup de chapeau aux employés de la santé a été rendu par ces cinq bénévoles. (Photo : Courtoisie)

Les employés de la santé tiennent le réseau à bout de bras, on le sait. S’il existe ces travailleurs acharnés qui prennent soin des gens, il y a des âmes charitables qui tenaient aussi à prendre le temps de leur témoigner leur appréciation ainsi que celle de toute la population. 

Comment le faire ? En s’assurant que leur véhicule soit déneigé après leur journée de travail.

C’est avec le titre « Ma vague d’amour », que Marie-Claude Trottier a voulu apporter un peu de bonheur aux travailleurs de la santé en lançant un appel sur les réseaux sociaux pour que des gens viennent l’aider à déneiger les véhicules, dans le stationnement du Centre multiservice de santé et de services sociaux du CIUSSS-MCQ, à La Tuque.

C’est en voyant ce qu’avait fait Donald Hargray, qui a récemment déneigé 150 voitures dans le stationnement de l’hôpital de Saint-Jérôme, que l’idée lui est venue.

« Je me suis dit, pourquoi ne pas suivre son exemple ici, car je trouvais que cela était un très beau geste d’altruisme.  En moins de deux, j’ai décidé de lancer un appel à tous sur les réseaux sociaux, afin de trouver des gens prêts à venir me prêter main-forte en cet après-midi du 19 janvier, pour déneiger les voitures des employés du CIUSSS-MCQ, car il y avait eu tempête dans la matinée », explique-t-elle à L’Écho.  

Tout le monde avait rendez-vous ce jour-là à 15h dans le stationnement de l’hôpital. Réjean Bouchard, Gaétan Gagnon, Guylaine Lévesque et Luc Ouellet sont venus lui prêter main-forte, balai à neige en main. Ainsi, tout ce monde a pu entrer dans sa voiture, en finissant son quart de travail sans se soucier d’avoir a y enlever la neige tombée dans la journée. En une heure, toutes les voitures étaient déneigées. « Une équipe efficace », qualifie l’instigatrice.

Mme Trottier insiste : elle ne le fait pas pour obtenir de l’attention médiatique, même si ç’a quand même été le cas : « C’est un geste de pure gentillesse, d’altruisme et de bonté et une façon de redonner au suivant. C’est ma façon de leur dire merci pour leur ténacité et de faire ma part pour ceux et celles qui s’essoufflent et font des efforts depuis le début de la pandémie et ainsi démontrer ma solidarité envers le personnel médical, qui doit composer avec le virus ».

« Ç’a fait ma journée, car beaucoup de gens nous remerciaient et nous souriaient en sortant du stationnement. Ils nous disaient à quel point cela était plaisant d’arriver à leur voiture sans avoir à la déneiger, après cette grosse journée de travail, bref que nous faisions leur journée, comme on dit ! Un gros merci, aux employés du CIUSSS, pour vos sourires et vos beaux messages. Tout le plaisir était pour nous, vous le méritez tellement », a conclu Marie-Claude Trottier.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires