Tirage de 20 000$ en prix parmi les gens vaccinés de Wemotaci

Michel Scarpino
mscarpino@icimedias.ca

Tirage de 20 000$ en prix parmi les gens vaccinés de Wemotaci
Wemotaci (Photo : Michel Scarpino)

Si vous êtes un résident de Wemotaci et que vous êtes adéquatement vacciné contre la COVID-19, vous pourriez peut-être remporter un des lots totalisant 20 000$, dont un gros lot de 10 000$ attribué par le Conseil des Atikamekw de Wemotaci, pour stimuler la vaccination.

En effet, les résidents de la communauté avaient jusqu’à aujourd’hui 22 février pour s’inscrire à ce tirage, qui sera effectué jeudi. Le concours avait été annoncé à l’automne, mais son tirage a été retardé en raison de l’importante éclosion qui a eu lieu ces derniers mois dans la communauté.

Des lots en argent pourront être remportés par des personnes de 18 ans et plus, mais des cartes cadeaux et téléviseurs seront également attribuées parmi les jeunes de 12 à 17 ans adéquatement vaccinés.

Pour le coordonnateur du Comité restreint des mesures d’urgence de Wemotaci (CRMUW), Yvon Dubé, c’est le faible taux de vaccination qui a poussé le Conseil des Atikamekw à instaurer cet incitatif.

À peine 30% ou 40% de la population était alors vaccinée adéquatement l’automne dernier. « Ç’a fait avancer la vaccination. Nos infirmières ont été débordées », a relaté M. Dubé.

En incluant les 5-12 ans, le taux de personnes adéquatement vaccinées à Wemotaci se retrouve à 56% (19% ont reçu les trois doses).

« Le groupe qui a le mieux répondu, ce sont les 12-17 ans », signale le coordonnateur. Salon les statistiques provenant du Centre de santé, 94% des personnes appartenant à cette tranche d’âge ont reçu leurs deux doses du vaccin contre la COVID-19.

Éclosion

Toute cette mobilisation n’est pas sans rappeler l’éclosion majeure survenue dans la communauté de 1500 résidents depuis la mi-novembre. Seulement qu’en janvier, 171 cas ont été déclarés.

De vendredi à dimanche dernier, 4 nouveaux cas sont apparus dans la communauté, ce qui porte à 47 le nombre de cas actifs. Le nombre de cas diminue, se réjouit le coordonnateur du CRMUW.

La guérite

Le CRMUW a recommandé au Conseil des Atikamekw de lever les restrictions pour l’accès à la communauté de façon progressive. On sait qu’une guérite est en place depuis mars 2020, à l’entrée du village pour limiter les entrées et les risques de contamination.

« Depuis le 20 février, les gens n’ont plus besoin d’avoir une autorisation d’accès à la communauté », résume Yvon Dubé. Mais pour les 2 prochaines semaines, ils doivent quand même nous appeler pour qu’on puisse les informer et les sensibiliser par rapport aux mesures sanitaires qui sont toujours en vigueur. D’ici deux semaines, le règlement administratif va amendé. À partir du 31 mars, la guérite va être fermée ».

La guérite va demeurer en place et la quinzaine de personnes qui assuraient la garde 24h par jour, 7 jours par semaine va éventuellement cesser d’y travailler. Mais ne sera pas démantelée : si les mesures sanitaires le demandent à nouveau, la guérite sera de nouveau en fonction.

On estime que cinq ou six des travailleurs étaient en poste depuis mars 2020.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires