Succès pour la première rencontre citoyenne du comité Vert l’engagement

Michel Scarpino mscarpino@icimedias.ca

Succès pour la première rencontre citoyenne du comité Vert l’engagement
On voit Claudia Roy, Jean-François Fortin-Côté, Jean-Yves Caron, Stéphanie Greffard et Sylvie Dagenais, du comité. Vert l'engagement. (Photo : Michel Scarpino)

ACHAT LOCAL. Pas moins d’une cinquantaine de personnes ont participé à la rencontre de consultation citoyenne du comité Vert l’engagement, dont plusieurs élus de La Tuque, où la question de l’agriculture locale de l’autonomie alimentaire  a été mise au premier plan. Les organisateurs ont semblé agréablement surpris par le nombre de personnes qui se sont présentées au centre social municipal : on attendait moins de monde de toute évidence.

L’occasion était belle d’en apprendre plus sur les entrepreneurs qui ont choisi de faire de l’agriculture en Haute-Mauricie. Quelques-unes offrent leurs produits en épicerie ou dans quelques points de vente, mais force est de constater qu’elles sont encore méconnues.

Sondage

Un sondage a été effectué via les réseaux sociaux au cours des dernières semaines pour cerner les habitudes des consommateurs ainsi que leurs besoins face aux produits locaux. En tout, 93 personnes y ont répondu.

On y apprend par exemple que 85% des répondants trouvent intéressant le rapport qualité-prix des fruits et légumes locaux, mais que 54% doivent en acheter moins en raison de leurs moyens financiers. 

Les producteurs locaux gagnent à être davantage connus. Parmi les neuf producteurs présents dans le sondage, plusieurs étaient encore inconnus des répondants. 

76% des répondants manifestent de l’intérêt pour l’achat de paniers de légumes. On sait que le Sanatorium du Lac Édouard en avait fait la vente il y a quelques années.  On aimerait bien voir l’expérience se répéter encore avec des producteurs locaux.

On souhaite plus d’accessibilité pour les produits locaux. 94% des répondants souhaitent en voir dans les marchés d’alimentation ou au marché public. 

Plus de variétés de fruits et légumes, des viandes locales, des produits de boulangerie et pâtisserie, des fromages, poissons, des oeufs et du sirop d’érable, voilà autant de productions locales que les répondants voudraient se procurer à La Tuque. 

Une première

Pour le comité Vert l’engagement, c’était une première entrée en scène devant la population. Trois producteurs d’ici ont d’ailleurs saisi la balle au bond et présenté leurs produits et services devant les gens présents, en plus de Larry Bernier, qui, à titre personnel, a parlé de l’importance d’agir face à l’urgence climatique.

« Il faut augmenter l’offre, l’accessibilité (des produits locaux), commente Jean-François Fortin-Côté, du comité Vert l’engagement. Les consommateurs veulent en acheter, ils veulent y avoir accès ».

Il note une tendance forte pour augmenter l’offre en matière d’agriculture à La Tuque, mais il expliquait que le rôle de son comité est d’abord de susciter la discussion.

« En faisant une consultation, il y a beaucoup de gens qui viennent nous solliciter, il y a du réseautage qui se fait. On a de beaux projets par rapport à notre plan d’action. Le politique nous dit qu’il y a des sous, les producteurs disent qu’ils veulent se faire connaître, les marchands veulent encourager. Je pense que tout est là pour faire la recette, mais il faut juste que le gâteau lève », a dit M. Fortin-Côté.

Celui-ci envisage d’autres consultations publiques sous l’égide de son groupe.

« On veut en faire une autre sur l’agriculture urbaine (…) la gestion des matières résiduelles. Il y a des organismes qui ont déjà manifesté qu’ils voulaient collaborer avec nous », conclut-il. Les partiipants sont repartis avec une trousse d’économie d’eau, offerte par Ville de La Tuque.

Qui sont les producteurs locaux ?

Parmi les entreprises locales qui offrent des produits variés en alimentation, on retrouve les Jardins Marie-Lise, AFFM Aménagement faunique, la ferme Stéphane Ouellet, chez Monika, les Champignons du Lac-Édouard, la ferme GDM Ricard, la ferme Migneault, la ferme Kroft, la ferme boréale Lac-Édouard, la bleuetière Haute-=Mauricie, Poli-Miel et aux charmes du potager. Plusieurs ont une page Facebook ou un site web.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires