Objectif : former davantage de jeunes

La formation Héros en 30 redémarre en février


Publié le 27 janvier 2017

Devenez un héros en 30 minutes chrono!

©Depositphotos

SAUVER DES VIES. Les bénévoles affectés à la formation Héros en 30 reprendront du service le 22 février.

On sait que cette vaste campagne de formation a été mise de l’avant au cours de l’automne dans le but d’apprendre à la population à se servir d’un des défibrillateurs externes automatisés disponibles dans différents points de la région.

La formation consiste aussi à apprendre une version simplifiée de la réanimation cardiorespiratoire (RCR). Elle est accomplie en trois étapes.

« Avant les Fêtes, nous avons formé 326 personnes. 56 % des personnes que nous avons formées ont 50 ans et plus. 70 % ont 40 ans et plus», fait remarquer Serge Mathieu,  instructeur certifié et parrain du projet pilote.

Ce qui lui fait dire qu’il faut aller chercher davantage de jeunes. « Les jeunes sont partout. Ils sont en contact avec des gens plus âgés aussi. Ils peuvent aussi s’aider entre eux puisque personne n’est à l’abri», indique-t-il. Les jeunes couples, les gens qui ont de jeunes enfants sont aussi invités à consacrer 30 minutes pour recevoir cette formation qui peut sauver des vies.

« Les groupes sociaux sont invités à nous contacter, on peut aussi s’adapter à leur horaire», propose M. Mathieu.

Quand auront lieu les prochaines formations ?

Les prochaines formations seront présentées les mercredis à partir du 22 février, en après-midi et en soirée dans une salle de la caserne des incendies de Ville de La Tuque. Elles se poursuivront jusqu’au 29 mars, à l’exception de la semaine de relâche du 8 mars. Il sera possible de s’inscrire à d’autres plages horaires, sur demande, selon la disponibilité des formateurs.

Les gens qui désirent s’inscrire peuvent téléphoner à Info service, à 819 676-5091, écrire à herosen30@hotmail.com ou envoyer un message sur la page Facebook DEA Haut-St-Maurice.

La formation est coordonnée par la Fondation pour la santé de Haut-St-Maurice, avec la collaboration de Ville de La Tuque et l'École forestière. Elle est donnée par des techniciens ambulanciers paramédics de la BTAQ et par des instructeurs accrédités de la Fondation des maladies du cœur et de L'AVC.

Quant à lui, l'appareil est facile d'utilisation : il donne lui-même les étapes à suivre aux personnes qui l'opèrent.