Retour sur… octobre 2019

Par _redaction la tuque
Retour sur… octobre 2019

L’aérogare Gaston-Hamel

L’aérogare de La Tuque portera désormais le nom de Gaston Hamel. L’annonce a été faite en présence de sa famille et des autorités municipales. Par ce geste, le conseil veut honorer sa mémoire et reconnaître l’apport inestimable à la communauté latuquoise de cet homme très impliqué.

 

René Mercure élu

Le candidat René Mercure a remporté le scrutin partiel dans le quartier 2, La Croche-Couronne rurale, avec une majorité de 43 voix, récoltant 46,46% des votes. Les autres candidats à cette élection partielle, Julien Boisvert et René Allard, ont reçu respectivement 38,43% et 15,11% des appuis. «Je comprends que certaines personnes de La Tuque ont pour leur dire : on centralise. Mais il faut penser que les services de proximité qui existaient avant ont tous été coupés. Il faudrait peut-être arrêter de couper dans le contour de la tarte et commencer à gruger dans le centre un peu aussi», a lancé le conseiller, tout de suite après son élection.

 

Les travailleurs de Produits forestiers Mauricie, Ciré Dia, Izgrev Yannick Moussolo

PFM séduit la main-d’œuvre internationale

Pour satisfaire ses besoins en main-d’œuvre, l’usine de Rivière-aux-Rats de Produits forestiers Mauricie (PFM) s’est tournée vers la main-d’œuvre et internationale. PFM a séduit des Africains récemment arrivés au Québec, au point de les intéresser non seulement au travail en usine, mais aussi à la région de La Tuque, qu’elle a pris soin de bien leur présenter. L’arrivée de ces travailleurs a été effectuée dans le cadre d’un projet pilote à la demande de Résolu, actionnaire de PFM.  Au départ, 12 travailleurs se sont joints à l’équipe de 140 employés de l’usine de Rivière-aux-Rats. La moitié y sont encore aujourd’hui.

 

François-Philippe Champagne réélu

En 2015, lors de sa première campagne électorale, François-Philippe Champagne du Parti libéral du Canada (PLC) avait été élu avec plus de 12 000 voix. Le scénario est fort différent en 2019 alors que le député libéral a été réélu avec seulement 3000 voix d’avance sur Nicole Morin du Bloc québécois.

 

Nouvelle formule pour le Festival de chasse

Le nouveau comité organisateur du Festival de chasse sera composé de Jean Claude Germain, Philippe Sergerie et Patrick Moisan. Les trois administrateurs ont fondé un nouvel organisme à but non lucratif, le Festival de chasse de La Tuque inc. Jocelyn Hamel, Tommy Fluet et Johann Thiffeault composent aussi le comité responsable de cette nouvelle mouture du Festival de chasse. Amélie Joubert et Patrice Arvisais seront deux employés municipaux mis à la disposition du comité comme personnes ressources par Ville de La Tuque. D’importants changements sont apportés. On fait une croix sur la tente du chasseur pour des raisons d’économie. Le comité opte pour le Colisée Denis-Morel auquel il veut donner un cachet particulier pour l’occasion. Avec ces changements importants qui l‘ont caractérisée, la 47e édition s’avère être un grand succès. Toutes les activités ont connu un bon achalandage.

 

On parle santé

La soirée d’information du comité sur la santé de La Tuque a pleinement atteint ses objectifs. Après un tour d’horizon sur la situation de l’établissement à La Tuque, la période d’échanges a été fournie en recommandations. Tour à tour, les gens ont proposé davantage de support pour les jeunes, et en santé mentale. Le Groupe de médecine familiale a aussi fait l’objet de recommandations, quant aux heures d’ouverture qu’on souhaite étendues, le délai pour la prise des rendez-vous et l’obligation d’obtenir son rendez-vous par téléphone uniquement. On souhaite également une meilleure représentativité latuquoise dans les instances décisionnelles du CIUSSS-MCQ. En guise d’introduction à cette soirée, Dre Christiane Laberge avait livré une intéressante conférence portant sur la santé.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires