Qui sera candidat aux élections de novembre ?

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Qui sera candidat aux élections de novembre ?

ÉLECTIONS. 2021 est une année électorale dans toutes les municipalités du Québec. À l’occasion de la dernière assemblée du conseil d’agglomération, L’Écho de La Tuque a voulu savoir quels sont les membres du conseil qui seront sur les rangs à l’occasion des élections générales.

D’abord, le conseiller municipal Éric Chagnon, de Parent, se dit en réflexion. «Prochainement, vous allez avoir mon idée là-dessus», a-t-il simplement déclaré.

Même son de cloche pour le conseiller du secteur La Croche-Couronne rurale, René Mercure. Sa décision sera prise d’ici le mois d’avril. «Si l’équipe qui est en place à l’heure actuelle, la majorité reste, je vais rester, je vais me représenter». Plus tard au cours de l’assemblée, il ajoutera : «Si vous m’aviez posé la même question au mois de juin ou juillet, je vous aurais répondu que je ne me représenterais pas. Mais l’ambiance a tellement changé dans les réunions du conseil municipal depuis le mois de septembre que ça m’a fait changer d’idée à 80% minimum». M. Mercure, on le sait, a été élu lors d’un scrutin partiel en octobre 2019.

Le conseiller de la Terrasse Saint-Maurice Jacques-Buteux-Domaine Morency, Luc Martel, croit qu’il s’agit probablement de son dernier mandat. «À moins que le gouvernement décide de changer sa position dans un certain dossier, mais ça, je vous en parlerai plus tard», a-t-il simplement laissé tomber. M. Martel est le doyen du conseil municipal, lui qui est en poste depuis 2005.

Le conseiller Roger Mantha (Polyvalente) entend poser sa candidature pour un deuxième mandat : «J’aime l’expérience que je vis, j’aime les dossiers. Je considère qu’on a quand même fait de l’excellent travail jusqu’à maintenant. Il en reste beaucoup à faire pour 2021. On va continuer à faire ce pourquoi nous sommes payés, c’est-à-dire être présent sur nos comités, travailler sur des dossiers, bien gérer les finances».

Le conseiller du quartier Bel-Air, du centre-ville et du lac Saint-Louis, Jean Duchesneau ne sera pas sur les rangs en novembre prochain : «Ma réflexion est faite. Je ne serai pas de retour, ceci est mon dernier mandat. Durant des 11 dernières années, j’ai participé à peu près à tous les comités à l’exception de trois ou quatre. Personnellement je vais penser à ma santé, à laisser ma place tout simplement. Le tour du jardin est fait», a-t-il laissé entendre.

Quant à lui, le maire de Lac-Édouard, Larry Bernier, présent lors de l’assemblée du conseil d’agglomération, a fait savoir qu’il sera sur les rangs en novembre.

«Ça fait 16 ans que je suis à la mairie de Lac-Édouard et si les gens le veulent, je vais me représenter encore pour faire un autre mandat», a-t-il indiqué à l’Écho de La Tuque.

Le maire suppléant de La Bostonnais, François Baugée, qui assistait également à l’assemblée du conseil d’agglomération, ne peut pas se prononcer en raison de la situation exceptionnelle que vit sa municipalité.

Quant à lui, le maire de La Tuque, Pierre-David Tremblay, sera candidat. Il l’avait annoncé il y a quelques mois.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires