Pascal Bastarache confirmé pour le Parti québécois

Photo de Patrick Vaillancourt
Par Patrick Vaillancourt
Pascal Bastarache confirmé pour le Parti québécois
Le candidat du PQ dans Laviolette-Saint-Maurice Pascal Bastarache en compagnie du chef Paul St-Pierre Plamondon. (Photo : Hebdo Patrick Vaillancourt)

SHAWINIGAN.  Le chef du Parti québécois (PQ) Paul St-Pierre Plamondon s’est déplacé le lundi 9 mai à Shawinigan afin de présenter officiellement le candidat pour le comté de Laviolette-Saint-Maurice, Pascal Bastarache.

Après avoir œuvré dans le réseau de la santé comme agent d’intervention, préposé aux bénéficiaires et auxiliaire aux services de santé et sociaux, Pascal Bastarache en est venu rapidement à s’impliquer dans la sphère syndicale, pour représenter ses collègues du réseau. Après être devenu président du Syndicat du personnel paratechnique, des services auxiliaires et des métiers de la Confédération des syndicats nationaux (CSN) de la Mauricie et du Centre-du-Québec, il a occupé le poste de vice-président régional à la Fédération de la santé et des services sociaux de la CSN.

M. Bastarache réside actuellement à Notre-Dame-du-Mont-Carmel, et est originaire de Grand-Mère.

« En octobre 2022, je veux donner à la population le choix d’un représentant qui va se battre pour son monde, pour ceux qui en arrachent, et qui ose proposer mieux. Il faut rapidement délaisser les investissements dans le béton et travailler ensemble pour que les aînés puissent rester le plus longtemps possible à la maison. Le plan du Parti Québécois Vivre et vieillir avec dignité propose exactement ce véritable et nécessaire virage vers les soins à domicile, et j’ai très hâte de le promouvoir et de le proposer aux citoyens. J’ai également envie de me battre pour nos jeunes, pour qu’ils aient la chance d’être mieux accompagnés dans nos écoles. J’ai le goût d’un Québec qui est là pour protéger son monde », a déclaré le candidat.

Pour le chef St-Pierre Plamondon, M. Bastarache incarne le renouveau du PQ, les convictions profondes pour l’indépendance du Québec et la volonté d’aider les gens. « Ça prend des gens qui portent le message que c’est important de s’occuper de son monde. Son implication dans le domaine de la santé est déjà un bon indice. Ça prend aussi des députés qui ne sont pas fantomatiques. Malheureusement avec la CAQ, ce qu’on constate partout au Québec, la grande majorité des députés au cours des 4 dernières années ont été silencieux, invisibles et absents des débats qui étaient fondamentaux pour la santé et la sécurité de leurs concitoyens. Les gens n’ont pas besoin d’un représentant de la CAQ à Shawinigan, mais un représentant de Laviolette-Saint-Maurice à Québec. »

M. Bastarache a mis de l’avant son histoire personnelle où il a été paralysé de la tête aux pieds. « J’étais une personne vulnérable et c’est là que j’ai compris à quel point c’était important d’avoir un système de santé publique avec des êtres humains qui prennent soin d’autres êtres humains. On a besoin d’un réseau de santé fort. Nous devons miser dans les soins à domicile comme le PQ le propose. »

M. Bastarache affirme avoir toujours eu le PQ dans le sang. Est-ce que l’essoufflement des électeurs pour le PQ l’a fait douter? « Absolument pas! Le PQ est un parti de conviction et non de sondage. En connaissant bien la circonscription, c’est avec le PQ qu’on pourra répondre aux attentes des gens. »

L’ancien député de Laviolette pour le PQ, Jean-Pierre Jolivet, était présent pour appuyer le candidat.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires