Poéti serait disposé à poursuivre le financement

Transport intermunicipal

Michel Scarpino michel.scarpino@tc.tc
Publié le 21 octobre 2015

TRANSPORT. Ville de La Tuque pourrait avoir trouvé une oreille attentive à sa demande de financement pour le service de transport intermunicipal reliant La Tuque à Trois-Rivières.

À l'assemblée du conseil municipal, mardi dernier, conseiller André Mercier a rappelé que la demande de financement pour 2016 avait été effectuée auprès du ministère des Transports du Québec.

«On a fait nos devoirs, les demandes de financement ont été effectuées», a indiqué M. Mercier, qui expliquait qu'on est en attente d'une réponse de Québec.

Mais voilà que le ministre des Transports du Québec, Robert Poeti a indiqué au réseau de radio Énergie qu'il était disposé «à poursuivre le financement des organismes qui ont pris la relève d'Orléans Express laquelle a abandonné des itinéraires en raison de problèmes de rentabilité».

Citant La Tuque comme exemple de prise en main, M. Poeti a indiqué que « les gens s'était mieux organisés avec l'aide donnée pour offrir le service nécessaire pour leurs citoyens».

Aux dires de ce dernier, «Québec a été présent pour les régions (à la suite de la fin des activités d'Orléans Express) et va continuer l'être.

«Le transport interrégional et une belle occasion pour le gouvernement du Québec de démontrer son intérêt pour les régions qui ont été délaissées par le pacte fiscal», disait M. Mercier, en assemblée publique du conseil.

Ville de La Tuque demande un financement récurrent de 140 000 $ pour offrir ce service, pour trois ans.