Plus de 65 M$ pour rénover les écoles de la Mauricie

Par _redaction la tuque
Plus de 65 M$ pour rénover les écoles de la Mauricie

ÉDUCATION. Dans le cadre du discours sur le budget 2019-2020, le gouvernement du Québec a annoncé des enveloppes aux commissions scolaires pour le maintien des bâtiments dans le but d’assurer la pérennité du parc immobilier scolaire.

Dans la région, les Commissions scolaires du Chemin-du-Roy et de l’Énergie se partagent un total de 65 285 725$. La Commission scolaire du Chemin-du-Roy recevra 39 314 720$ tandis que la Commission scolaire de l’Énergie aura 25 971 005$.

L’annonce faite par le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Jean-François Roberge.

«Les écoles sont des milieux de vie pour les élèves et les enseignants, rappelle le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, Jean Boulet. Il est donc primordial d’offrir un environnement convivial et agréable pour tous afin de favoriser l’apprentissage. Votre gouvernement répond à la demande des milieux scolaires en Mauricie et aux quatre coins du Québec avec ces investissements majeurs dans les écoles. Je suis persuadé que l’opération grand rattrapage lancée par mon collège influencera la réussite éducative des élèves en plus d’offrir un milieu de travail stimulant et adapté pour les enseignants et tout le personnel des écoles de la Mauricie.»

Pour l’année 2019-2020, le gouvernement du Québec porte à 2,3 milliards de dollars l’enveloppe consacrée au maintien des bâtiments et à la résorption du déficit de maintien pour l’ensemble du Québec. Pour la Mauricie, il s’agit d’une augmentation de 263,2% par rapport à l’année précédente. Ces sommes consacrées à la rénovation de nos écoles viennent s’ajouter à l’investissement 1,7 milliard de dollars annoncé plus tôt cet été pour la construction et l’agrandissement d’écoles.

«Toutes les études le prouvent, les milieux de vie dans lesquels évoluent nos élèves ont une incidence directe sur leur motivation scolaire, sur la qualité de leurs apprentissages et sur leur réussite. Tout gouvernement qui fait de l’éducation une vraie priorité devrait avoir à cœur le maintien des écoles en bon état. C’est notre cas. Nous lançons donc une opération grand rattrapage pour retaper nos écoles, qui ont tant manqué d’amour dans les dernières années. C’est une excellente nouvelle non seulement pour les élèves, mais également pour les enseignants et pour tout le personnel scolaire», mentionne le ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, Jean-François Roberge.

La liste complète des projets de rénovation par écoles sera dévoilée au cours de l’automne.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires