Nouvelle cohorte de finissants à l’école des dirigeants des Premières nations

Michel Scarpino mscarpino@icimedias.ca

Nouvelle cohorte de finissants à l’école des dirigeants des Premières nations
Les finissants du programme "Devenir un leader transformationnel" (Photo : Courtoisie)

 L’École des dirigeants des Premières Nations (EDPN) a remis des certifications aux participants de la deuxième cohorte de son histoire. 

Les 17 participants viennent de compléter le programme de perfectionnement « Devenir un leader transformationnel ».

La cohorte est formée d’élus des gouvernements de Premières Nations ainsi que des administrateurs d’organisations des Premières Nations, provenant de sept nations et de 10 communautés différentes. Les deux-tiers sont des femmes. 

« Les finissants ont complété l’ensemble des modules qui composent ce parcours de formation exécutive en leadership stratégique et menant à une certification universitaire. Les programmes de l’EDPN visent à renforcer les compétences de leaders des Premières Nations en combinant les savoirs traditionnels aux meilleures pratiques en gestion contemporaine », indique l’EDPN.

« Avec cette deuxième cohorte qui termine son parcours, nous constatons à quel point l’EDPN vient combler un besoin au niveau de la formation exécutive pour la clientèle des Premières Nations. Déjà, nous pouvons constater l’impact positif des programmes sur les participants et leurs communautés », a déclaré Manon Jeannotte, Directrice de l’EDPN.

« Leur engagement personnel est une inspiration et contribuera à renforcer la gouvernance de nos communautés. Le développement de nos Nations n’est plus un objectif, il est en cours. Alors que nous nous préparons à accueillir les prochaines cohortes de leaders, je tiens à rendre hommage au soutien continu de l’École des dirigeants HEC Montréal. Leur contribution est également une partie importante des réalisations que nous célébrons aujourd’hui « , mentionne Ghislain Picard, Chef de l’Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador.

L’EPDN propose « approche innovante de cocréation, où toutes les formations sont codéveloppées par des professeurs de HEC Montréal et des gens d’expérience des Premières Nations qui possèdent des expertises reconnues dans leur domaine ». Parmi les participants on retrouvait le nouveau chef de Manawan, Sipi Flamand, et Nicky Petiquay, de Wemotaci, administrateur, Commission de Développement Économique des Premières Nations du Québec et du Labrador

Le prochain programme débutera le 30 octobre. La cohorte sera composée de femmes autochtones provenant des sphères politique, entrepreneuriale, administrative et de la relève des Premières nations.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires