Nouveau DEA au dépanneur Jodan

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Nouveau DEA au dépanneur Jodan
La marraine du projet DEA Haut-Saint-Maurice, Louise Prince, ainsi que le parrain du projet, Serge Mathieu, entourent les propriétaires du Dépanneur Jodan de La Tuque, Daniel Parent et Marie-Josée Simard. (Photo : Courtoisie )

SANTÉ. Un nouveau défibrillateur externe automatisé (DEA) à usage public est maintenant disponible à La Tuque au Dépanneur Jodan du boulevard Ducharme pour couvrir les besoins des résidents du quartier de l’aéroport.

On peut trouver l’appareil dans un boîtier, à l’entrée du dépanneur.

Le nouveau DEA, le septième sous la responsabilité du comité DEA Haut-St-Maurice, a été acheté grâce aux activités de financement réalisées par le Comité DEA Haut-Saint-Maurice, les ralentissements routiers et les dons volontaires lors des formations Héros en 30.

Les appareils sont tous enregistrés auprès des services d’urgence, de même que dans l’application mobile DEA Québec, qui permet de localiser les DEA à usage public.

On indique que depuis le lancement du projet en 2016, les DEA à usage public latuquois ont servi à deux reprises.

Les autres DEA sous la responsabilité du comité se trouvent au Dépanneur Jean-Claude Germain, devant les guichets automatiques de la Caisse Desjardins La Tuque, dans le hall d’entrée du centre de services du CIUSSS MCQ, au Dépanneur Bel-Air, au Motel des 9, ainsi qu’à l’Hôtel Central de Parent. Leur entretien ainsi que leur éventuel remplacement lorsqu’ils arriveront en fin de vie est financé par les activités de financement du Comité DEA.

En plus de ces appareils, d’autres défibrillateurs privés sont disponibles via la municipalité, des entreprises privées et des organismes communautaires. On en retrouve à La Tuque, Lac-Édouard, Parent et Clova.

Héros en 30

On peut s’inscrire pour suivre la formation gratuite Héros en 30 afin de savoir comment venir en aide à une victime d’un arrêt cardiorespiratoire. Jusqu’à maintenant, plus de 1 500 personnes ont été formées, dont tous les élèves du niveau secondaire. Pour les détails, on appelle au 819 676-8600 ou on peut écrire à herosen30@hotmail.com

Louise Prince et Serge Mathieu, marraine et parrain du projet DEA Haut-Saint-Maurice rappelaient que c’est grâce à la générosité des donateurs à l’occasion des campagnes de financement que l’achat du DEA a pu être effectué. «Notre objectif est de maintenir le projet bien en vie pendant de nombreuses années. Merci également à tous nos partenaires de ce beau projet collectif dont nous sommes très fiers. Nous profitons du mois de février qui arrive bientôt, le mois du cœur, pour rappeler à tout le monde l’importance de suivre la formation gratuite Héros en 30. Inscrivez-vous. C’est un petit effort de moins d’une heure qui pourrait vous permettre de sauver une vie», disaient-ils.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires