L’eau fait des siennes en Haute-Mauricie

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
L’eau fait des siennes en Haute-Mauricie

Les pluies diluviennes de la dernière nuit ont causé de considérables accumulations d’eau dans plusieurs secteurs de la région. Plusieurs citoyens affirment n’avoir pas vu autant d’eau arriver en même temps depuis longtemps.

En secteur urbain, ce sont surtout les rues Desbiens, Castelnau, Réal et Roy, au sud, qui ont reçu de l’eau, particulièrement près de la montagne, où on observait une chute encore ce matin.

Aux dires du directeur général par intérim de Ville de La Tuque, Jean-Sébastien Poirier, la chaussée de la rue Castelnau (la portion sud) qui était inondée tôt ce matin, ne l’est plus actuellement.

«Il y a une diminution du niveau de l’eau sur les propriétés privées», notait M. Poirier en milieu d’avant-midi. L’eau s’est approchée à une quinzaine de pieds du mur d’une propriété de la rue Roy, tôt ce matin, mais heureusement, l’arrêt de la pluie l’a fait reculer.

Les puisards près du centre de ski ont réussi à évacuer l’eau.  Une pareille crue des eaux était survenue au début des années 2000 et le directeur général par intérim en rappeler que des puisards avaient été ajoutés, entre autres, à l’extrémité du Sud de la rue Réal, de même sur les terrains de Ski La Tuque. «Ç’a aidé à capter l’eau», observe-t-il.

Rive Ouest

Les équipes municipales sont à pied d’œuvre pour réparer les dommages qu’on déplore sur des chemins de la rive ouest de la rivière Saint-Maurice, particulièrement malmenée par les pluies abondantes des dernières heures.

La rue Bourassa a subi des domages par l’eau, une fois de plus. (Photo Facebook)

Des travaux sont en cours sur le chemin de 7,5 km qui relie la route 25 à la rue Bourassa (celui qu’on utilise via le pont de rivière-au-Lait). «Le chemin n’est pas praticable», fait savoir M. Poirier. Une rupture du chemin s’est produite au km 1,  un ponceau a été emporté. Il s’agit des dommages les plus importants aux chemins causés par les pluies de cette nuit.

De la signalisation pour les détours sera apposée, car le seul accès pour la rive ouest de la rivière Saint-Maurice est actuellement le pont qui mène directement à la rue Bourassa.

Quant à la rue Bourassa, une crevasse a été observée, mais elle ne serait pas majeure. «Dès que la machinerie va pouvoir y avoir accès (elle ne peut pas passer par le pont), on va réparer le chemin Bourassa», ajoute le directeur général.

Les travaux publics effectuent des réparations à Lac-à-Beauce, sur le chemin de l’Église, où on a remarqué une érosion du chemin aux alentours du km 25 près de l’embranchement vers le lac René.

Le Club de golf de La Tuque a fermé ses verts pour la journée aujourd’hui en raison des importantes accumulations d’eau à plusieurs endroits.

L’avertissement de pluie émis par environnement Canada est terminé, mais on attend encore un peu de précipitations aujourd’hui. Aussi, les équipes municipales vont demeurer aux aguets, assure Jean-Sébastien Poirier.

«On a même offert des pompes à des gens si toutefois  il y avait de l’eau à l’intérieur de leur sous-sol. Nos équipes sont sur le terrain et demeurent sur le terrain. On va attendre pour voir quelles précipitations on va recevoir, mais chose certaine, on ne recevra pas la quantité d’eau qu’on a reçue cette nuit», conclut-il.

Aucun dommage dans les sous-sols n’a été rapporté à la Ville jusqu’à présent.

Des photos circulant sur le web montrent une crevasse sur le chemin de la rive ouest de la rivière Saint-Maurice.

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires