Le maire de La Bostonnais quitte ses fonctions

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Le maire de La Bostonnais quitte ses fonctions
Le maire de La Bostonnais, Michel Sylvain. (Photo : Michel Scarpino)

Le maire de La Bostonnais, Michel Sylvain, a annoncé sa démission, qui est effective depuis lundi.

M. Sylvain n’a pas voulu entrer dans tous les détails, mais une division existe au sein du conseil municipal de La Bostonnais, notamment, dans un dossier d’un recours en Cour supérieure pour un  immeuble dit dérogatoire qui aurait été démoli et reconstruit sans autorisation.

«Durant toutes ces années au service de la population, j’ai toujours fait passer les intérêts communs de mes concitoyens avant tout. Le travail de maire dans une petite municipalité est particulièrement exigeant et demande beaucoup de temps et d’efforts. La perte imminente de la directrice générale en place, élément clé de municipalités, annoncée le 10 novembre, a pour effet de créer, selon moi, un doute sur les possibilités de toute avancée substantielle dans la municipalité pour la prochaine année», a écrit l’ex-maire dans le communiqué qu’il a fait parvenir aux médias.

Il ajoutait que cette incertitude et les faits énumérés au mot du maire (de la dernière assemblée publique de la municipalité) «concernant les gestes répétés, posés par certains membres du conseil» l’affectent profondément et sont à la base de sa décision.

«Je me devais, au plus tôt, de protéger mon intégrité physique et ma santé mentale. Un enregistrement de cette séance se trouve sur le site de la municipalité, sous la rubrique procès-verbaux. Cette décision a été difficile à prendre en ces moments particuliers de crise pandémique et où des dossiers prioritaires sont en cours ou à venir. Il n’y a pas de bon moment pour partir. Ma santé et ma famille sont ma priorité. Je vous demande de respecter ma décision », ajoute Michel Sylvain.

Cela entraîne un climat devenu insoutenable pour le premier magistrat de La Bostonnais. En entrevue à L’Écho de La Tuque, Michel Sylvain dit aussi avoir beaucoup apprécié travailler avec les autres élus du conseil d’agglomération de La Tuque : «Nous avons fait de belles avancées. Il y avait beaucoup de respect, on avait toujours notre mot à dire». M. Sylvain n’avait pas l’intention de solliciter un nouveau mandat, lors des élections de 2021.

En plus d’un maire, la municipalité doit aussi se trouver une nouvelle direction générale puisque Michelle Cantin quittera, elle également, ses fonctions, au début du mois de janvier. Elle a remis sa démission la semaine dernière pour des raisons personnelles qui n’ont pas de lien avec le litige.

C’est le conseiller François Descarreaux qui assurera la mairie pour le moment, à titre de maire suppléant.  Mme Cantin doit contacter le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation pour voir quelle sera la suite des choses, puisque les prochaines élections municipales sont dans moins d’un an.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires