Laviolette-Saint-Maurice: Les candidats débattent

Par mscarpino
Laviolette-Saint-Maurice: Les candidats débattent
Les candidats avec les organisateurs de la soirée. (Photo : L'Écho - Sandra Lacroix)

POLITIQUE. Cinq candidats aux élections provinciales du 3 octobre dans la circonscription de ­Laviolette ­Saint-Maurice ont débattu, mercredi dernier, à l’invitation de l’Écho de ­La ­Tuque, de la ­Chambre de commerce et d’industrie du ­Haut-Saint-Maurice et de la ­Corporation de développement communautaire du ­Haut ­Saint-Maurice.

Pascal ­Bastarache (Parti québécois), ­France ­Lavigne (Québec ­Solidaire), ­Kevin ­Nzoula ­Mendome (Parti libéral), ­Marie-Louise ­Tardif (Coalition avenir ­Québec) et ­Pierre-David ­Tremblay (Parti conservateur) se sont affrontés.

On a abordé les questions du système de santé, de la dignité et la qualité de vie des aînés, de même que sur les agences privées en santé. Les candidats ont aussi croisé le fer en lien avec la situation vécue l’été dernier alors qu’une quinzaine de professionnels de la santé issus d’agences privées ont quitté abruptement l’hôpital de ­La ­Tuque, plaçant l’établissement dans une situation difficile. La question de la pénurie de ­main-d’œuvre, de logement, celle de l’immigration, de même que l’aide aux organismes communautaires, la lutte à la pauvreté, l’accessibilité au logement et le soutien aux personnes vulnérables a aussi fait l’objet de discussions.

La question de ­GNL a été abordée, alors qu’il était question des économie et d’environnement.

les autochtones n’ont pas été oubliés. «  ­Si vous êtes élu(e)s, comment ­comptez-vous contribuer à l’Assemblée nationale pour mettre de l’avant la reconnaissance des langues autochtones ainsi que des actions à mettre en œuvre pour la promotion et la valorisation afin d’assurer leur transmission aux futures générations ?  », leur a demandé ­Thierry ­Bilodeau, de la ­CCIHSM, qui a mijoté.

L’événement est un véritable succès : il y avait dans la salle du ­Club de golf près d’une centaine de personnes dont plus d’une vingtaine d’élèves de l’école secondaire ­Champagnat. L’événement a aussi été très suivi sur le web ou il était présenté en direct.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires