L’accès à Internet haut-débit facilité pour 1200 foyers de Laviolette–Saint-Maurice

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
L’accès à Internet haut-débit facilité pour 1200 foyers de Laviolette–Saint-Maurice
(Photo : Courtoisie )

WEB.  Au terme d’un appel de projets du programme Régions branchées, le projet de ligne de transmission électrique déposé par Solutions Ambra inc. a été sélectionné afin que Bell puisse enfin desservir jusqu’à 1200 foyers dans le comté de Laviolette-Saint-Maurice. @R: En tout, 1 560 foyers pourront bénéficier d’accès à Internet haute vitesse dans toute la Mauricie.

Visiblement heureuse de commenter cette nouvelle, la députée pour de Laviolette-Saint-Maurice Marie-Louise Tardif a rappelé que cinq nouvelles tours sont nécessaires entre La Tuque et Lac-Bouchette en plus de trois autres au sud, soit sur la route 155 entre Grandes Piles et La Tuque, pour couvrir les secteurs où il n’y a pas de service cellulaire. En tout, 66 projets sont retenus dans 11 régions du Québec pour offrir l’accès à une connexion Internet haut débit à plus de 60 000 foyers. La contribution gouvernementale versée pour permettre la réalisation des projets est estimée à 150M$.

Le projet permettra aussi d’alimenter en électricité les tours dans le tronçon La Tuque-Lac-Saint-Jean de la route 155 et d’amener la fibre optique.

L’étendue du territoire

Mme Tardif a effectué de nombreuses interventions ces dernières semaines dans le but de s’assurer que Laviolette-Saint-Maurice ne soit pas oubliée dans ce programme. «J’avais pris cet engagement pour mes concitoyens, j’ai porté et défendu notre dossier, alors je suis vraiment contente que le projet présenté ait été accepté. Pour nous, c’est non seulement un besoin pour le développement économique, pour les étudiants et pour le tourisme, mais c’est aussi essentiel pour la sécurité des usagers de la route».

Elle a souligné l’étendue du territoire et la configuration géographique de son comté, un élément qu’elle a fait valoir.

Le gouvernement s’est engagé à ce que tous les projets permettant de fournir un accès internet haut débit à tous les foyers québécois soient réalisés ou en voie de l’être d’ici 2022. L’appel de projets Régions branchées constitue le premier volet du plan de déploiement pour atteindre cet objectif.

«Il est primordial que tous les citoyens et entreprises du Québec aient accès à une connexion Internet haut débit afin de prendre part à l’économie du 21e siècle. La pandémie que nous vivons actuellement et l’isolement social qui en découle illustrent encore plus l’importance de prioriser ce grand chantier collectif. Offrir l’accès à un service Internet haut débit performant à l’ensemble de la population prend tout son sens lorsque les Québécois en dépendent pour travailler de la maison, obtenir des services de télésanté, poursuivre leurs études ou même faire leur épicerie. Toutes les entreprises du Québec doivent aussi pouvoir compter sur l’accès à ce service afin de demeurer compétitives et innovantes», a pour sa part dit le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon.

« En 2020, l’accès à un service Internet haut débit est indispensable à l’essor d’une économie régionale vigoureuse et à la vitalité de nos communautés. D’autant plus que dans un contexte de crise sanitaire comme celui de la COVID-19, une connexion Internet haut débit n’est pas un luxe, mais bien une nécessité. Le numérique est essentiel pour communiquer, s’informer, innover, apprendre, développer des affaires et bâtir des collectivités fortes. Il va sans dire que les projets retenus ont le potentiel de donner un nouveau souffle à toute la région de la Mauricie en contribuant à son rayonnement et à son attractivité», mentionne Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie.

 C’était essentiel pour moi que ce projet voit le jour

Marie-Louise Tardif

Faits saillants :

  • À la fin de 2016, on estimait à 340 000 le nombre de foyers en milieu rural qui étaient mal ou pas desservis.
    • La réalisation accélérée du programme Québec branché permettra d’offrir un accès à Internet haut débit à quelque 110 000 foyers québécois, au plus tard le 31 mars 2021.
    • L’appel de projets Régions branchées permettra à environ 60 000 foyers d’obtenir un accès Internet haut débit d’ici le 30 juin 2022.
    • Environ 50 000 foyers devraient disposer d’un accès grâce au programme du CRTC (Fonds pour la large bande) dont l’appel de projets se termine le 1er juin 2020.
    • On estime que 120 000 foyers seront branchés grâce à l’appel de projets conjoint entre le gouvernement du Québec et le gouvernement fédéral qui devrait être lancé cet été.
  • L’accès pour tous à une connexion d’au moins 50 Mbps de téléchargement et 10 Mbps de téléversement, ainsi qu’à un forfait de données illimitées, constitue aujourd’hui la norme du CRTC.
Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des