La Tuque veut un partenariat efficace et durable avec le nouveau gouvernement

Communiqué de presse

La Tuque veut un partenariat efficace et durable avec le nouveau gouvernement
Luc Martel, président du conseil d'agglomération et maire de La Tuque. (Photo : Michel Scarpino)

POLITIQUE.  L’équipe municipale de la Ville de La Tuque souhaite établir un partenariat efficace et durable avec le gouvernement du Québec, afin de continuer de faire cheminer les dossiers de l’agglomération.

La Ville de La Tuque joint sa voix à l’Union des municipalités du Québec (UMQ) et à la Fédération québécoise des municipalités (FQM) pour féliciter le nouveau gouvernement élu de la Coalition Avenir Québec (CAQ). La Ville de La Tuque félicite François Legault pour son second mandat à titre de premier ministre du Québec et Marie-Louise Tardif pour son second mandat à titre de députée du comté de Laviolette-Saint-Maurice.

Une élection provinciale est un moment propice pour rappeler aux élus qu’ils ont un rôle important à jouer dans la qualité de vie des citoyens de l’ensemble du Québec. Pour La Tuque, voici les dossiers prioritaires qui seront travaillés en partenariat avec ce gouvernement : 

·         La reconnaissance de l’apport économique des régions ressources qui doit être associée au versement de redevances pour compenser les impacts sur les infrastructures municipales et le temps des ressources humaines municipales qui y sont consacrées, sans toutefois pénaliser les industriels qui paient déjà leur juste part;

·         La reconnaissance du caractère unique de la Ville de La Tuque en raison de sa situation géographique et de l’étendue de son territoire, qui se traduit par un impact financier auquel les autres municipalités n’ont pas à faire face;

·         L’ajout d’un critère de coefficient lié à la superficie du territoire dans les programmes d’aide financière gouvernementaux pour ne pas pénaliser les régions qui, comme l’agglomération de La Tuque, sont peu populeuses, mais avec une grande superficie;

·         La création d’incitatifs financiers alléchants pour que les entrepreneurs viennent construire des logements abordables jusqu’en région éloignée, où la marge de profits n’est pas aussi grande que dans les grandes villes;

·         La révision du mode de financement des municipalités, car elles doivent faire face à de nombreuses responsabilités qui ont un impact direct sur le portefeuille des contribuables, notamment en lien avec les changements climatiques et le développement durable;

·         La conclusion du déploiement des services Internet et de téléphonie cellulaire dans tous les secteurs habités de l’agglomération de La Tuque le plus rapidement possible, incluant tout le tracé de la route 155;

·         L’implantation de nouvelles façons de faire pour rendre le milieu de l’éducation plus flexible, afin d’offrir davantage de formations ciblées à La Tuque pour répondre aux besoins de main-d’œuvre.

« Je me réjouis du fait que ce soit un gouvernement près des régions qui a été élu. Je pense que nous en verrons les bénéfices dans les prochains mois et les prochaines années. Je suis content de pouvoir poursuivre notre collaboration avec un gouvernement de la CAQ, car ils se sont avérés de bons partenaires pour nous jusqu’ici. De notre côté, nous allons continuer de sensibiliser ce gouvernement au fait qu’il faut qu’il aide davantage les régions ressources à se développer, en reconnaissant tout ce qu’elles apportent de positif au développement économique du Québec », mentionne Luc Martel, président du conseil d’agglomération et maire de La Tuque.

« Nous souhaitons voir des actions concrètes se réaliser à ce sujet le plus rapidement possible. Nos défis sont grands, car il faut soutenir nos entrepreneurs, investir dans nos infrastructures, alléger le fardeau de nos contribuables, faire mieux pour protéger l’environnement, répondre aux besoins de nos citoyens, etc. On ne peut pas y arriver seuls. Nous avons besoin que le gouvernement du Québec soit notre partenaire dans l’atteinte de nos objectifs et je pense que le gouvernement qui a été élu hier au Québec est en mesure de remplir cette mission », conclut-il. (SP)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires