La Tuque appuie le CSS de l’Énergie

Michel -Scarpino mscarpino@icimedias.ca

La Tuque appuie le CSS de l’Énergie
La piscine de l'école Champagnat (Photo : Archives)

Le conseil municipal de La Tuque apporte son soutien au Centre de services scolaire (CSS) de l’Énergie pour faire progresser le projet de réfection de la piscine de l’école secondaire Champagnat pour lequel une demande de subvention a  été déposée.

La Tuque s’engage à utiliser le bloc sportif de l’école secondaire pendant une période de dix ans après les travaux majeurs prévus.

Le Centre de services scolaire de l’Énergie a déposé une demande de financement au programme de soutien aux infrastructures sportives et récréatives scolaire et d’enseignement supérieur du ministère de l’Éducation pour la rénovation de la piscine intérieur du complexe sportif de -Champagnat.

« -Si tout se passe bien, la piscine intérieure devrait ouvrir à nouveau au public en 2023 », indique le communiqué de presse produit par la Ville et le CSS de l’Énergie.

La -Ville a rappelé que la piscine n’est pas d’un actif municipal, mais devant l’importance que cette infrastructure représente pour la population, la ville offre son soutien au -Centre de services scolaires. On souligne que les deux partenaires travaillent ensemble pour que la piscine puisse ouvrir le plus rapidement possible. On sait que les baigneurs n’y ont plus accès depuis la fermeture à la fin de l’été en 2020.

Dès que le financement sera obtenu, on passera à l’étape des plans et devis avant de retenir les services d’un entrepreneur, après l’appel d’offres, pour réaliser les travaux.

« -Dans sa résolution, -Ville de -La -Tuque confirme son engagement à établir un partenariat d’usager de la piscine de l’école secondaire -Champagnat pour une période minimale de 10 ans suivant la fin des travaux, comme elle l’a déjà fait depuis plusieurs années en s’occupant de la gestion du complexe sportif quand l’école est fermée » indique la municipalité.

Le maire de -La -Tuque, -Luc -Martel, invite à la patience même si de nombreux baigneurs commencent à s’impatienter, rappelant que la piscine est la propriété du -CSS de l’Énergie : « -Nous savons à quel point la piscine intérieure de -Champagnat est importante pour notre population. Par contre, la piscine n’appartient pas à la ville, mais au -Centre de services scolaire de l’Énergie, qui heureusement pour nous, en fait l’une de ses priorités. Nous travaillons avec eux pour régler ce dossier le plus rapidement possible, mais il faudra être patients. Ils ont besoin de l’aide financière du gouvernement pour réaliser les travaux, c’est pourquoi nous appuyons leurs démarches. Nous avons bon espoir que le financement du projet soit confirmé bientôt, ce qui leur permettra d’enclencher le processus vers la réalisation des travaux ».

Quant à lui, le directeur général du -CSS de l’Énergie, -Denis -Lemaire, souhaite qu’avec l’engagement de la -Ville, on puisse obtenir rapidement le financement nécessaire.

« -La demande de financement que nous avons déposée au ministère de l’Éducation a pour but de planifier une réfection plus complète de la piscine visant l’amélioration de la durée de vie utile de cet équipement spécialisé et de la qualité et de la diversité des services offerts, évitant ainsi dans le futur plusieurs interruptions de services imputables à d’autres travaux requis. L’ensemble de notre projet s’articule effectivement en fonction des services locaux à assumer avec nos clientèles du préscolaire à celles adultes et de formation professionnelle, mais aussi celles de nos partenaires dont, le principal, la -Ville de -La -Tuque, et implicitement celles du -CÉGEP de -Shawinigan », a notamment mentionné le directeur général.

Des travaux correctifs de 330 000 $ y avaient été apportés en 2016, après une fermeture de quelques mois.

École -Marie-Médiatrice

Le conseil a également appuyé le -CSS de l’Énergie dans une autre demande de financement, pour la rénovation majeure de l’ancienne école -Marie-Médiatrice. Le bâtiment, à l’origine une école primaire, a abrité jusqu’à l’été dernier les locaux du -Cégep de -Shawinigan. L’UQTR y a aussi offert des cours.

Là aussi, la ville confirme l’engagement d’établir un partenariat d’usage pour les locaux de l’immeuble, dont le gymnase, pour une période de 10 ans après la fin des travaux.

Des activités de loisirs et culturelles y seront présentées.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires