Incendie majeur à l’hôtel de ville de La Bostonnais

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Incendie majeur à l’hôtel de ville de La Bostonnais

Un incendie majeur fait rage depuis 11h ce matin dans l’hôtel de ville de la municipalité de La Bostonnais.

Plus d’une vingtaine de pompiers de l’agglomération de La Tuque ont été mobilisés pour combattre l’élément destructeur. À l’arrivée des pompiers, les trois employés municipaux avaient pu évacuer l’établissement.

«Le feu a pris naissance au deuxième étage, il est monté au toit. On est en train de le contrôler entre le deuxième étage et le toit», indique Alexandre Bilodeau, capitaine à la prévention du service des incendies de Ville de La Tuque.

Par précaution, on a évacué les occupants de la résidence située tout près de l’hôtel de ville.

Les pompiers municipaux de La Tuque ont pu puiser leur eau dans la rivière Bostonnais, située tout près des lieux.

Le travail des pompiers a été compliqué par la chaleur intense qui règne aujourd’hui. L’un d’eux a eu un coup de chaleur, il a été pris en charge par les ambulanciers. On a également effectué des rotations au niveau des pompiers en plus de s’assurer qu’ils aient de l’eau.

On pouvait voir le panache de fumée à quelques kilomètres, sur la route 155.

La mairesse de la municipalité de La Bostonnais, Rachel Fluet, a assisté à cette triste scène. Actuellement en congé maladie, Mme Fluet a reçu un appel de la centrale d’alarme l’avisant d’un incendie dans les locaux de la municipalité. «Le feu était vraiment pris au niveau du plafond à l’arrière», a-t-elle dit.

La municipalité est bien assurée, a-t-elle tenu à préciser. «Mais en attendant, on fait quoi ? Ça ne se rebâtira pas dans une journée […] on va regarder pour un plan B, trouver des locaux quelque part».

De nombreux abonnés d’Hydro-Québec ont été privés de courant.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Marcel
Marcel
3 mois

La ou j’ai passé de très belles années entre 83 et 88…désolé…