Fin de la Fondation Katherine Beaulieu

Rédaction Écho de La Tuque

Fin de la Fondation Katherine Beaulieu
(Photo : courtoisie)

C’est la fin pour la Fondation Katherine Beaulieu. Le conseil d’administration a pris la décision de dissoudre la fondation. 

« Pendant plus de 10 ans, la Fondation Katherine Beaulieu, s’est investie avec force et conviction pour accomplir sa mission, soit celle de sensibiliser les individus aux conséquences de la conduite avec les capacités affaiblies. Comme pour d’autres organismes, la pandémie a occasionné une diminution considérable de nos activités. Après réflexion, il a été décidé à l’unanimité par le conseil d’administration, et ce, durant une rencontre extraordinaire, de dissoudre complètement la Fondation Katherine Beaulieu. Puisque tous les documents officiels ont été reçus, il est temps maintenant de tirer notre révérence avec un sentiment profond d’avoir atteint les buts fixés durant cette belle aventure », a expliqué la Fondation dans un communiqué de presse. 

Rappelons que Lise Lebel, présidente de la fondation et mère de Katherine Beaulieu, a livré pas moins de 130 conférences dans les écoles secondaires, entreprises, établissements carcéraux, souvent en association avec la Sureté du Québec, et ce, dans les quatre coins de la province.

« En 2012, un service de prise de taux d’alcool a vu le jour grâce à un partenaire motivé, PMA Assurances, ce qui a permis à nos bénévoles de poursuivre notre mission, et ce, dans plusieurs événements importants de la région et ailleurs », est-il précisé dans le communiqué. 

« Au total, ce sont des milliers d’heures qui ont été investies pour cette cause, nous allons tous reprendre le cours de nos vies en sachant que nous avons participé à un grand changement de conscience dans notre collectivité, est-il ajouté. La grande force de la Fondation Katherine Beaulieu résidait dans notre conviction qu’on peut assurément changer les choses avec de petits gestes concrets. »

La Fondation termine son parcours en offrant un montant de 6,830 $ à la Fondation le Grand Chemin, qui vient en aide aux jeunes avec des problématiques de dépendances.

Rappelons en terminant que la fondation porte le nom de Katherine Beaulieu, une jeune de 21 ans décédée dans un accident de la route causé par une conductrice en état d’ébriété. La Fondation avait pour mission de sensibiliser les individus aux conséquences de la conduite avec les capacités affaiblies. (A.L.)

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires