4,5M$ pour les initiatives de vitalisation à La Tuque

Michel Scarpino mscarpino@icimedias.ca

4,5M$ pour les initiatives de vitalisation à La Tuque
La Tuque (Photo : Michel Scarpino)

Le Service de développement économique et forestier (SDÉF) de La Tuque dispose d’une nouvelle enveloppe budgétaire pour aider au financement et à la réalisation d’initiatives de vitalisation dans l’agglomération de La Tuque.

« L’Entente de vitalisation du Fonds régions et ruralité conclue avec le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) permet à l’agglomération de disposer d’un montant de 918 113$ par année pour un total de 4 590 565 $ pour les 5 ans de l’entente se terminant au 31 mars 2025 », a fait savoir ville de La Tuque.

Avec cette enveloppe, on veut  mobiliser les gens qui ont des projets pour développer le potentiel de l’agglomération de La Tuque.

Cibles

Quatre cibles prioritaires ont été définies :

·       L’attractivité et la fidélisation des travailleurs actuels et futurs.

·       La bonification de l’offre de services aux citoyens.

·       Le soutien au développement économique et à l’entrepreneuriat.

·       Le développement et la promotion des bonnes pratiques environnementales.

« Ces cibles mettent à l’avant-plan de nombreuses possibilités d’initiatives pouvant être proposées et coordonnées par les organismes municipaux, les communautés autochtones, les conseils de bande, les coopératives, les organismes à but non lucratif, les entreprises privées, de même que les organismes des réseaux du milieu de l’éducation. Tous ces collaborateurs sont invités à soumettre leurs idées et leurs projets », ajoute la ville.

Pour ce faire, on doit prendre connaissance d’un cadre de vitalisation; un guide pour déterminer si leur initiative respecte les priorités établies.

On peut le consulter sur la page du SDÉF sur le site Web de la Ville de La Tuque, qui se trouve dans l’onglet Économie. Cliquez ici pour voir le cadre de  vitalisation.

Pour plus de détails, on contacte Julie Noël, conseillère en développement économique au SDÉF.

« Par les ententes de vitalisation, notre gouvernement contribue financièrement à dynamiser le Québec. Les actions posées dans ce cadre permettront à l’agglomération de La Tuque d’être plus attrayante et d’améliorer la qualité de vie de la population. Je remercie toutes les personnes qui travailleront ensemble pour rendre leur milieu encore meilleur », disait la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest.

 » Cette aide financière est un levier important qui nous permet de voir grand. Nous voulons que cette initiative génère une mobilisation du milieu qui mènera à la réalisation de beaux projets. Nous avons une belle équipe dynamique au SDÉF. J’invite les gens à communiquer avec elle pour nous faire part de leurs projets. Ce fonds doit servir à la réalisation de projets adaptés à notre communauté, qui sauront répondre aux besoins des citoyens de l’ensemble de l’agglomération de La Tuque, incluant nos communautés atikamekw avec qui nous voulons développer des projets enrichissants pour tous. C’est une démarche que nous allons réaliser en équipe. Nous avons besoin de gens qui ont des idées à nous partager et que nous pourrons aider à réaliser. L’argent est disponible. Il nous faut des projets », ajoute Luc Martel, président du conseil d’agglomération et maire de La Tuque.

 » Nous sommes fiers de pouvoir compter sur un levier financier concret pour répondre efficacement aux défis de notre territoire. J’invite les entreprises et organisations à prendre connaissance du cadre de vitalisation disponible sur le site Web de Ville de La Tuque. Nous voulons travailler ensemble à la définition de projets qui amélioreront de manière durable la qualité de vie de nos citoyens. Ce document de planification, ainsi que les enjeux retenus seront en évolution et pourront s’adapter aux priorités de l’agglomération de La Tuque », termine Danielle Rémillard, directrice du SDÉF La Tuque.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires