Des jeunes dévouées à l’environnement

Michel Scarpino mscarpino@icimedias.ca

Des jeunes dévouées à l’environnement
Les membres du Club Anti Pollu (Photo : L'Echo - Michel Scarpino)

Très conscientisées à la cause de l’environnement, quatre élèves de 4e à 6e année viennent de mettre sur pied le Club Anti Pollu, un groupe de sensibilisation et d’action en lien avec la protection de l’environnement, la faune et la nature.

Le projet est l’initiative d’une élève de La Tuque High School, Sofia Lévesque. L’an dernier, avec des amis, elle avait entrepris de nettoyer les déchets qui traînent, dans le cadre de la Journée de la terre.

Cette année, elle est aussi allée chercher de l’aide. Dahlia Labbé et Riley Léger, élèves à La Tuque High School (LTHS) et Livia Côté, de l’école Centrale se joignent à elle pour former le nouveau Club Anti Pollu.

Elles lanceront des invitations aux autres élèves et à leurs familles pour des opérations de nettoyage dans différents secteurs de la ville ainsi que pour des activités en lien avec la faune et la nature au cours des prochains mois.

Par exemple, chaque vendredi, elles vont demander à d’autres jeunes de les accompagner pour nettoyer différents lieux, de 18h à 19h30. « Ça donne l’idée aux gens que la nature, c’est important, il faut qu’on essaie de la sauver, on n’a pas grand temps. C’est important d’avoir l’idée que la terre, on en a juste une », insiste Sofia Lévesque.

Le Club Anti Pollu a d’ailleurs commencé son travail autour de l’école La Tuque High School. Lors de leur dernière opération de nettoyage, autour de l’école et de la piste cyclable, six sacs ont été remplis. Elles ont trouvé différents objets, dont une visière, des cannettes, même un billet de loterie, mais l’histoire ne dit pas s’il était gagnant.

« La première fois, on était trois, la dernière fois, on était sept. Ça fait juste monter », se réjouissent-elles.

« Notre école est vraiment écolo », disent les jeunes à propos de LTHS.  L’école fait figure de proue, elle qui offre du jardinage et une classe nature.

Pour sa part, Livia Côté a de qui tenir. Son père, Jean-François Fortin-Côté, milite dans le nouveau comité Vert l’engagement qui a vu le jour ces derniers mois à La Tuque. Elle confiait qu’elle apprécie participer à des activités en lien avec la protection de la nature. C’est d’ailleurs la naissance de ce comité qui a inspiré l’action du groupe Anti Pollu.

« On se fait agacer, des fois, parce qu’on ramasse des déchets. Mais là, je suis contente parce qu’ils vont se dire: finalement c’était peut-être une bonne idée », dit Livia Côté.

Les parents de ces jeunes saluent leur initiative, d’autant plus qu’en temps de COVID-19, les rendez-vous que lancera le Club Anti Pollu constitueront une belle activité familiale.

Une page Facebook a été créée pour lancer les invitations.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires