Daleyne Guay publie «La clé des entrepreneurs à succès»

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Daleyne Guay publie «La clé des entrepreneurs à succès»
Daleyne Guay (Photo : Archives)

ÉCONOMIE. Le Latuquois d’origine Daleyne Guay vient de publier un livre, en vente sur le web : «La clé des entrepreneurs à succès, un système étape par étape», qui fournit de précieuses ressources aux personnes souhaitant réaliser leur rêve de démarrer un jour leur propre entreprise.

L’homme d’affaires aguerri, spécialisé dans le démarrage d’entreprises, détermine, de façon claire et concise des facteurs essentiels menant à la réalisation de son rêve en entrepreneuriat.

Être passionné, miser sur ses points forts comptent parmi les atouts indéniables des gens d’affaires qui connaissent du succès selon M. Guay.

Il faut aussi, de son propre aveu, avoir la couenne dure pour accomplir le défi de faire naître son entreprise, mais surtout de la voir perdurer à travers le regard des autres et la crainte de ne pas toujours compter sur des revenus constants.

Parmi les qualités des gens d’affaires, subsiste cette résilience qui permet de supporter le fait que, parfois, les efforts pour vendre son produit ou service ne portent pas fruits. Mais c’est une belle victoire à chaque fois que c’est le cas.

Daleyne Guay développe constamment de nouvelles idées pour aider la relève à couronner de succès ses efforts pour partir en affaires. Il veut lancer une méthode de 30 jours ponctuée d’étapes quotidiennes en financement, marketing et procédures légales, qui mèneront, à la fin, au lancement de son entreprise.

Il est loin de percevoir la crise de la COVID-19 comme un frein au développement économique et à l’innovation. Au contraire, c’est un tremplin. La moitié des gens qui se procurent son livre caressent le projet d’un lancement d’entreprise. «Le plus de commentaires que j’ai, ce sont des gens qui, dans la crise du COVID-19, ont perdu leur emploi. Ils se disent : je pense que c’est le bon moment pour démarrer mon projet […] Ils n’ont plus d’emplois et ils ont toujours voulu partir en affaires».

Ces dernières années, on l’a entre autres vu aux commandes de la brasserie New Deal avec la bière biologique Boldwin, de même que de Fanbox, une entreprise spécialisée en fidélisation de la clientèle.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des