COVID-19 : aucun point de contrôle sur la route 155

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
COVID-19 : aucun point de contrôle sur la route 155

Le maire de La Tuque, Pierre-David Tremblay, a confirmé à l’Écho qu’aucun point de contrôle n’a été érigé aux entrées de La Tuque, jusqu’à présent, sur la route 155 dans le cadre des mesures de la santé publique liée à la pandémie de la COVID-19. On sait que le ministre Christian Dubé avait annoncé des points de contrôle «à l’entrée de La Tuque», pour la période plus intense de la chasse, la fin de semaine dernière.

«Ce sont des patrouilles aléatoires», a dit M. Tremblay. Les interventions des policiers se font en mode de sensibilisation et non de répression. Toutefois, les gens qui arrivent d’une zone rouge doivent avoir les mêmes comportements que s’ils y étaient encore.

Il rappelle que les déplacements entre les régions ne sont pas recommandés, mais ne sont pas non plus interdits. «C’est pour ça qu’on a fait une offensive avec les pompiers dans les endroits vulnérables où il pouvait y avoir des problématiques», indique le maire de La Tuque.

Il rapporte qu’en date de vendredi dernier, 1000 personnes ont déjà été rencontrées par les pompiers. «Ç’a été très bien vu, très bien reçu», fait-il observer. La porte-parole de la Sûreté du Québec, la sergente Eloïse Cossette, a aussi confirmé à L’Écho qu’aucune patrouille particulière n’est prévue, même si la sensibilisation fait partie du mandat des agents de la Sûreté du Québec.

Le travail des pompiers municipaux est de faire le rappel des trois principales mesures : se laver les mains, garder une distance de deux mètres et porter son masque.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires