La Tuque demandera une tolérance spéciale pour le stationnement de nuit

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
La Tuque demandera une tolérance spéciale pour le stationnement de nuit

Le confinement génère une situation habituelle au niveau du nombre d’autos qu’on peut retrouver près des résidences. À ce sujet, sans changer le règlement municipal, le maire Pierre-David Tremblay va demander à la Sûreté du Québec d’appliquer une certaine tolérance. «Ce que je vais demander, par contre, à la population, c’est que si on a une tempête de neige, de voir à déplacer les autos pour ne pas nuire aux opérations de déneigement», observe le maire de La Tuque.

Tous les services sont maintenus

Collecte des matières résiduelles
Étant donné le confinement, Ville de La Tuque a décidé de devancer d’un mois la période où on peut déposer les bacs verts à la rue, chaque semaine
«On va devancer à la semaine du 5 avril le moment où on mettra les deux bacs au chemin», annonce Hélène Langlais, directrice des communications de Ville de La Tuque. Donc, après la semaine du 30 mars, où on pourra déposer son bac vert au chemin, la semaine suivante, les deux bacs pourront être placés chaque deux semaines, comme c’est le cas tout l’été.
«Cette mesure va durer jusqu’à la fin de l’été», ajoute Mme Langlais.
Cela, parce qu’on a un déplacement des matières résiduelles étant donné que les enfants ne sont plus à l’école et que beaucoup de gens demeurent à la maison.
Le train 
Le train de Via Rail effectuera un peu moins de liaisons entre La Tuque et l’Abitibi. «On parle d’aller-retour le vendredi et le dimanche, a fait remarquer le maire Pierre-David Tremblay. Pour nous, ça amène certains problèmes d’approvisionnement au niveau de Parent et de Clova. On est à regarder la situation […] sinon on va compléter le tout par une autre façon soit Postes Canada ou un courrier indépendant».
Nombre de cas à La Tuque
Le maire Tremblay a confirmé avoir adressé une correspondance aux dirigeants du réseau de la santé pour avoir une idée plus précise du nombre de cas qui pourrait être répertoriés dans la région de La Tuque. On sait que le CIUSSS-MCQ n’est pas très chaud à l’idée de dévoiler cette donnée
«On ne veut pas savoir qui, mais à La Tuque, on aimerait savoir si on a réellement des cas. C’est important».
Le maire a terminé en témoignant son appréciation envers les employés des épiceries, des pharmacies, des services essentiels qui sont toujours en poste : «C’est un coup de chapeau que je vous lève, il faut féliciter ces gens qui travaillent auprès de ceux qui sont dans le besoin. Il y a des gens aussi qui apportent énormément de réconfort, alors chapeau à ces gens-là».

 Les parcs demeurent accessibles

Les parcs municipaux demeurent ouverts, mais les modules pour les enfants ne seront pas accessibles. Il sera possible de marcher dans les parcs et dans les sentiers du Parc des chutes-de-la-petite-rivière-Bostonnais. Les bâtiments du Parc des chutes sont fermés, mais pas en raison du coronavirus : ils devaient l’être de toute façon en cette période de l’année, jusqu’en mai.

Jeudis Centre-Ville et Fête Nationale
Le maire Tremblay n’a pas voulu s’avancer sur ce qu’il y adviendra d’activités comme les Jeudis Centre-Ville et la Fête Nationale. Selon lui, il est beaucoup trop tôt pour pouvoir parler de la tenue au nom de ces activités. Il a simplement mentionné que des négociations ont débuté avec des artistes pouvant présenter un spectacle à l’occasion des Jeudis Centre-Ville. On aura plus de détails au cours des prochaines semaines.
«On souhaite de tout cœur de ne pas avoir à annuler. On est en analyse, il y a des contrats avec des artistes qui sont faits. On va voir évoluer la situation, je pense qu’avec l’arrivée de l’été, les choses vont se replacer», espère le maire.

Partager cet article

COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des