COVID-19 : Toutes les activités normales de La Tuque sont maintenues

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
COVID-19 : Toutes les activités normales de La Tuque sont maintenues

Ville de La Tuque maintiendra ouverts ses services municipaux dans le respect des consignes gouvernementales entourant la pandémie de la COVID-19.

«Toutes les activités normales de ville de La Tuque sont maintenues», confirme le maire, Pierre-David Tremblay.

Tous les services continueront d’être normalement offerts à l’hôtel de Ville de La Tuque.

«Pour ce qui est du Colisée, le patinage libre va être ouvert. Si jamais l’achalandage demande à ce qu’on ait plus de plages horaires, on va aussi le faire», précise le maire. On sait que toutes les activités liées au hockey ont été annulées à la suite de la pandémie. Rappelons que le gouvernement Legault a décrété ce vendredi matin que toutes les écoles du Québec étaient fermées pendant deux semaines, soit jusqu’au 30 mars prochain.

Le centre municipal de ski poursuivra aussi ses activités, tout comme la bibliothèque municipale Annie-St-Arneault. La piscine de l’école Champagnat ne sera toutefois pas en opération, en raison de la fermeture des écoles pour deux semaines.

Le maire de La Tuque a rappelé que la municipalité a institué un comité de mesures d’urgence par rapport à la situation, composé du directeur général, Marco Lethiecq, ainsi que de plusieurs cadres municipaux, en plus du maire. «On se parle presque d’heure en heure, parce que c’est une situation qui évolue», a fait savoir le maire.

Des politiques ont aussi été mises de l’avant au niveau des employés de la municipalité. «On est en contrôle de la situation. On a mis sur pied notre comité de coordination des mesures d’urgence (le même qui se réunit par exemple lors de feux de forêt). Comme politique

Le Complexe culturel doit lui aussi annuler certaines activités (voir autre texte).

Le maire s’est fait rassurant : «On ne travaille pas en panique, mais en prévention. On va inviter toutes les organisations actuelles qui ont des événements à grand déploiement à les reporter où les annuler».

Des politiques, comme l’annulation ou le report de voyages ou l’isolement volontaire de 14 jours au retour de voyages à l’étranger sont instaurées parmi le personnel de ville de La Tuque.

«Pour ce qui est des services, on s’assure que les employés sont vraiment en mesure de les donner. On est en contrôle de la situation», établit pour sa part le directeur général, Marco Lethiecq.

Pour toute question, on pourra joindre la ligne Info Service de Ville de La Tuque à 819 676-5091. La Tuque fera même passer de deux à quatre le nombre d’employés à la disposition des citoyens qui utiliseront cette ligne pour obtenir de l’information.

«On l’avait déjà fait à l’époque des feux de forêt, ce n’est pas quelque chose qui est nouveau», poursuit M. Lethiecq.

Pas question de repousser ou d’annuler la séance du conseil municipal de La Tuque et du conseil d’agglomération de mardi prochain. «Les assemblées du conseil ont toujours lieu. D’abord, c’est aussi un point d’échanges, d’informations. Il y aura sûrement une petite période de questions qui sera prolongée si les citoyens veulent un peu plus d’informations», maintient le maire.

Pour le directeur du service des incendies de ville de La Tuque, Serge Buisson, l’actuelle situation à l’opportunité à la municipalité de mettre à l’épreuve son nouveau plan d’intervention dans le cadre du plan de sécurité civile. «La situation touche davantage le CIUSSS, mais par contre, les premiers répondants, vont toujours être affectés à tous les types d’intervention, sauf uniquement pour des cas de COVID-19. Par contre, le service est maintenu dans le secteur de Parent et de Lac-Édouard», a-t-il souligné.

«Il n’y a pas lieu de confiner les gens la maison, il y a aucune mesure coercitive. Ce qu’on demande, c’est tout simplement suivre les nouvelles. Ici, à la Ville, on va donner des commentaires tous les jours. On est en contrôle. Vous n’avez pas à faire deux ou trois épiceries, on n’en est pas là […] On est en vigie, on est prêt, on travaille en prévention», conclut M. Tremblay.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires