Conflit à l’usine WestRock: un médiateur appelé en renfort

Patrick Vaillancourt
pvaillancourt@icimedias.ca

Conflit à l’usine WestRock: un médiateur appelé en renfort
L'usine WestRock de La Tuque. (Photo : L'Écho archives)

LA TUQUE.  Tout laisse croire que le syndicat Unifor représentant plus de 250 employés de l’usine WestRock de La Tuque déclenchera une grève de 24 heures à compter de ce lundi à minuit alors que les négociations ont achoppé vendredi dernier.

« On s’attendait à avoir un retour vendredi dernier par l’employeur avec une modification de l’offre, mais l’employeur ne nous est pas revenu avec aucun changement. On a alors avisé l’employeur que s’il ne revisait pas son offre, une grève de 24 heures allait être déclenchée à compter de ce lundi à minuit », commente le représentant syndical d’Unifor, Steeve St-Pierre.

De son côté, l’employeur pourrait décréter un lock-out afin de protéger leurs installations. « Ce n’est pas dans notre intention de saboter l’usine. D’ailleurs nous avons dit à l’employeur que nos employés pouvaient demeurer à l’intérieur de l’usine pour la question du chauffage et tout, ajoute M. St-Pierre. D’ailleurs, je vous annonce en primeur qu’il y aura un médiateur présent à La Tuque mardi pour la suite des négociations. On se donne la chance de mettre tous les outils à la négociation pour en arriver à une entente négociée et d’avoir une entente de principe pour répondre aux attentes de nos membres. Ce sont toujours les enjeux monétaires qui sont au cœur du litige. »

Le syndicat va réévaluer sa position à la suite de la grève de 24 heures qui devrait être déclenchée.

Au moment de la publication, nous étions toujours en attente d’un retour de la direction de l’usine.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires