Cellulaire entre Lac-Édouard-Lac-Bouchette : Bell évalue différentes solutions

Michel Scarpino mscarpino@icimedias.ca

Cellulaire entre Lac-Édouard-Lac-Bouchette : Bell évalue différentes solutions
Charles Gosselin, directeur des affaires gouvernementales chez Bell (Photo : Michel Scarpino)

TÉLÉCOMMUNICATIONS. Appelé à commenter l’évolution des travaux visant à doter le tronçon d’une cinquantaine de kilomètres entre Lac-Édouard et Lac-Bouchette de tours cellulaires, le directeur des affaires gouvernementales chez Bell Canada, Charles Gosselin, explique qu’on évalue actuellement les possibilités afin de trouver l’électricité pour alimenter ces tours.

Ce secteur pose problème, on le sait, en raison de l’absence du réseau d’Hydro-Québec dans ce tronçon.

« Il y a des alternatives via des alimentations sur place, autonomes, partiellement le diésel, un peu d’énergie solaire, différentes solutions. Présentement, on les explore toutes. On est en discussion avec différents partenaires qui peuvent être impliqués », précise M. Gosselin.

Ce dernier n’a pas identifié d’échéancier précis quant au moment où des tours seraient mises en service entre Lac-Édouard et le lac Saint-Jean, mais on ne devrait pas attendre très longtemps : « La patience a été de mise depuis quelques temps, mais ça progresse, ça va vite, c’est du concret et ça va être en service bientôt ».

Il a rappelé l’objectif de brancher les communautés : « Bell a fait preuve d’énormément de leadership, hé mais naturellement avec l’appui des programmes du gouvernement fédéral et du gouvernement du Québec, ça nous permet d’accélérer les investissements où il y a moins de densité ».

On se rapellera qu’en juillet, Bell confirmait à L’Écho que la couverture cellulaire serait accessible tout le long de la route 155 d’ici la fin de 2023, avec l’arrivée de ces nouvelles tours entre Lac-Édouard et Lac-Bouchette.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires