Ça s’est passé à La Tuque

Société historique de La Tuque et du Haut-St-Maurice

Ça s’est passé à La Tuque
Une vue de Ville de La Tuque. (Photo : Michel Scarpino)

Voici les événements marquants de l’actualité d’août 2000

Incendie majeur au garage municipal qui cause des dommages considérables à la machinerie

M. Denis Jutras sera le président d’honneur de la course de pupitres pour amasser des Fonds pour la Fondation scolaire du Haut-St-Maurice.

Les juges ne tarissent pas d’éloge sur les beaux balcons, les parterres, les aménagements paysagers dans le cadre « Concours Fleurir le Québec ».

Via Aventures avec 60 000 passagers en un an devient la locomotive touristique du Haut-St-Maurice.

M. François Julien est nommé directeur du La Tuque High School après un intérim assuré par 3 personnes, Bruce Willet, Roger Taillefer et Hélène St-Amant. M. Julien a été enseignant pendant 25 ans à cette école et est originaire de La Tuque.

La Tuque se prépare à accueillir son premier Jamboree de QUAD qui remplacera celui de Parent.

Le maire Gaston Fortin se montre prudent dans la situation où la prière serait retirée au début des séances publiques à La Tuque.

On exige une assemblée extraordinaire du CA de la Caisse Populaire pour régler le conflit.

Comme 88 autres réseaux d’eau potable au Québec, celui de Parent devra recevoir des corrections immédiates.

L’aménagement du quai municipal de La Tuque va bon train et les travaux évalués à 400 000$ seront terminés en août 2000. Ces travaux sont entièrement défrayés par Hydro-Québec dans le cadre du programme de réhabilitation de la centrale de La Tuque.

Dû à la diminution de prêtres, les mariages latuquois seront célébrés d’une façon différente.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires