Bilan de «La Tuque en mode été»

Photo de Michel Scarpino
Par Michel Scarpino
Bilan de «La Tuque en mode été»
(Photo : Léo Dontigny, Photos La Tuque)

Les réactions quant à un retour possible du projet l’an prochain sont partagées

ÉCONOMIE.  À la suite du sondage effectué récemment, le comité de relance économique de l’agglomération de La Tuque en tracé les grandes lignes de ce projet estival d’animation et d’aménagement des terrasses au centre-ville. On sait que pendant six semaines, entre le 1er juillet et le 15 août, la rue Commerciale et une partie de la rue Scott sont devenues piétonnières en marge de ce projet.

Ainsi, on apprend que grâce à l’initiative du Service touristique de Ville de La Tuque, 833 personnes et 21 entreprises ont répondu au sondage à la toute fin du projet. Le but était de connaître leur satisfaction face à la création d’espaces piétonniers et à la programmation de spectacles.

«La majorité des répondants sont satisfaits des nouveautés au centre-ville de La Tuque qui leur ont été proposées cet été. Les réactions quant à un retour possible du projet l’an prochain sont partagées, la moitié des répondants veulent le retour de cette initiative, alors que l’autre moitié ne le souhaite pas, du moins pas avec la même formule. Parmi ceux qui ne souhaitent pas répéter l’expérience, plusieurs sont ouverts à maintenir la rue Commerciale piétonnière à condition que ce soit seulement quelques jours par semaine (lorsqu’il y a de l’animation). Si le projet revient l’an prochain, ils suggèrent aussi une fermeture partielle de la rue ou de permettre la circulation sur une seule voie», indique Ville de La Tuque.

On y apprend également que l’affichage des accès aux 445 stationnements près du centre-ville n’a pas été adéquat. De toute évidence, cet aspect devra être amélioré l’an prochain si le projet revient.

L’animation

La majorité des répondants a suggéré d’ajouter de la variété à l’animation et de faire plus de promotion. Toutefois, en début de projet, la ville était demeurée prudente pour éviter de créer des rassemblements de foules, en marge des consignes de la santé publique.

«Le sondage auprès des citoyens et visiteurs permet également de connaître ce que les répondants aimeraient pour dynamiser davantage le centre-ville, par exemple : un marché public alimentaire pour s’approvisionner en produits frais, une plus grande variété de restauration en incluant des camions de cuisine de rue ou encore une activité de souper populaire dans la rue à laquelle les citoyens seraient conviés, à l’image des soupers populaires offerts dans le cadre du Festival de chasse», a également analysé ville de La Tuque.

On souhaite aussi voir des terrasses de restaurants plus grandes et occupant davantage d’espace sur la rue, que la consommation d’alcool dans la rue soit permise, qu’il y ait plus de variété dans l’offre de repas à emporter. Des répondants ont également souhaité voir une exposition permanente pour offrir quelque chose à découvrir sur La Tuque et que les heures de spectacles soient allongées plus tard en soirée.

Les entreprises

Parmi les entreprises sondées, celles qui ont investi dans la mise en place d’un chapiteau et qui ont offert des promotions à leurs clients ou présenté les nouveautés ont pu maintenir leurs ventes estivales habituelles. Les entreprises du centre-ville sont partagés, elles également, entre le désir de répéter ou non l’expérience l’an prochain.

Outre des aménagements au centre-ville, le principe de la rue piétonnière permettait également de présenter des événements culturels auxquels la population pouvait assister.

La Société de développement commercial (SDC), Ville de La Tuque et ses partenaires associés au projet tels que Desjardins, la SADC du Haut St-Maurice et la Chambre de commerce et d’industrie du Haut-Saint-Maurice se disent «très satisfaits de la réponse des citoyens et des entreprises qui ont participé en grand nombre à ces sondages permettant d’obtenir des commentaires constructifs».

«L’été 2020 aura été unique sur plusieurs aspects. Le comité de relance a voulu mettre en place une nouvelle initiative pour les citoyens et les entreprises du centre-ville à un moment où toutes les activités et l’économie étaient à leur plus bas. Nous sommes conscients des opportunités et des pistes d’amélioration qui après coup, auraient pu être portées à un projet réalisé rapidement, avec l’aval de nos entreprises, pour animer le milieu après une période difficile de confinement», a mentionné Alain Garceau, président de la Société de développement commercial (SDC)l de La Tuque

«Le confinement a eu des conséquences désastreuses sur la santé financière de nos restaurateurs et commerçants. L’initiative de la rue Commerciale piétonnière avait pour objectif de stimuler l’achalandage de ces entreprises afin de récupérer une partie des pertes encourues, en plus de créer une ambiance festive permettant ainsi de briser la solitude et l’isolement de la période de confinement. Il s’agit d’une belle concertation des acteurs du milieu qui a permis la réalisation de ce projet porteur», enchaîne Julie Boulet, Coordonnatrice du comité de relance économique de l’agglomération de La Tuque et conseillère au développement économique au Service de développement économique et forestier de La Tuque.

On y a aussi appris…

  • Le sondage s’adressant aux citoyens et touristes a principalement été complété par des résidents de La Tuque qui représentent 93 % des répondants. Sur les 58 touristes qui ont complété le sondage, la majorité est originaire de Trois-Rivières.
  • Le jeudi est la journée la plus achalandée de la semaine au centre-ville de La Tuque. Elle est suivie du vendredi et du samedi. Les dimanches et les lundis sont les journées les plus tranquilles.
  • La grande majorité des répondants (81,3 %) sont satisfaits des moments choisis pour les activités d’animation, soit les jeudis et vendredi en soirée, de même que le samedi après-midi pour les activités familiales.
  • La moitié des répondants ont participé aux activités d’animation qui ont eu lieu dans le cadre de ce projet. Ils ont mentionné l’avoir fait pour faire une sortie familiale ou entre amis, pour l’ambiance et pour l’aspect social. Parmi ceux qui n’ont pas participé aux activités, ils ont évoqué le fait qu’ils n’étaient pas intéressés par les activités proposées, le manque d’information et le manque de temps.
  • Parmi les activités suggérées pour varier le type d’animation, les répondants ont suggéré des spectacles d’humour, de la danse, des œuvres en direct, contes et légendes, spectacles autochtones, magiciens pour les enfants, activités culinaires (dégustations), matchs d’improvisation, musique électronique (DJ) et autres.
  • La majorité des répondants (71,3 %) disent avoir dépensé dans les commerces locaux lors de leur passage au centre-ville.
  • Les aspects du projet qui ont été les plus appréciés sont : le décor, les animations, les ventes sous la tente et l’aménagement de plusieurs tables à pique-nique.
  • Les répondants au sondage sont issus de tous les groupes d’âge. La majorité des répondants sont des femmes. (Source : Ville de La Tuque)
Partager cet article

1
COMMENTEZ L'ARTICLE

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
LOUIS LACASSE Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
LOUIS LACASSE
Invité
LOUIS LACASSE

Il manque deux chiffres importants…..Dans la ville de LA TUQUE il y a au moins 7000 personne qui ont acces a internet…..833/7000……Aucune évaluation du nombre de personnes qui se sont déplacées par semaine