Sections

Réjean Trottier pose sa candidature dans le district de la polyvalente


Publié le 10 octobre 2017

ÉLECTIONS. Réjean Trottier vient de déposer sa candidature au poste de conseiller municipal pour le siège numéro quatre, quartier de la polyvalente à La Tuque.

L’homme de 50 ans est retraité depuis un an de la Sûreté du Québec, où il dirigeait 17 postes de police dont celui de La Tuque. Il enseigne en technique policière au CEGEP de Trois-Rivières, ville dans laquelle il réside à temps partiel, mais est fréquemment en Haute-Mauricie où il a une propriété au lac La Tuque.

 «J’ai été élevé sur la rue Jacques-Buteux», rappelle celui qui a été de toutes les soirées des Jeudis Centre-Ville, cet été.

M. Trottier énumère quelques priorités. Écouter les citoyens, connaître leurs priorités, faire le suivi de leur requête et suivre de près les finances de la municipalité, voilà quelques-unes de ses préoccupations. Il souhaite aussi assurer un milieu de vie sécuritaire et paisible.

La question des drogues dans les écoles préoccupe le policier à la retraite, surtout avec la légalisation prochaine du cannabis.

La sécurité sur la route 155, le développement de l’emploi et de l’esprit entrepreneurial, de même que le sentiment d’appartenance à son milieu, notamment par la création d’événements amenant les gens de l’extérieur à découvrir La Tuque, voilà quelques-unes de ses priorités.

Il souhaite également s’assurer que les services municipaux demeurent efficaces, à des coûts raisonnables. M. Trottier possède une maîtrise en gestion des changements organisationnels de l’UQTR.

«Si on veut que les gens fassent confiance aux élus, il faut être transparent», suggère-t-il également.

Il est aussi président de l’Association des propriétaires du lac La Tuque.