Sections

Une saison de la CCIHSM basée sur le réseautage et la formation

L’organisme a 35 ans cette année


Publié le 14 septembre 2017

Karine Rochette, directrice générale de la CCIHSM.

©Photo TC Media Michel Scarpino.

CHAMBRE. La Chambre de commerce et d’industrie du Haut-St-Maurice (CCIHSM) dévoile plusieurs éléments qui alimenteront sa saison 2017-2018.  

Les termes réseautage et formation ont souvent été employés par la directrice générale, Karine Rochette, qui dit avoir écouté ce que les membres souhaitaient comme activités. Un sondage avait d’ailleurs été effectué, en 2016, afin de prendre le pouls des membres.

C’est la Seigneurie du Triton qu’on a choisi comme le lieu de lancement des activités de la saison de la CCIHSM, le 15 septembre. Rapidement, l’événement affichait complet, les 65 places avaient trouvé preneur dans les quelques jours suivant la mise en vente des billets.  

L’assemblée générale annuelle de la CCIHSM aura lieu le 10 octobre prochain. On a conservé la même formule que l’an dernier, l’événement sera tenu sous la forme d’un 4 à 6 à la microbrasserie la Pécheresse. La CCIHSM en profitera pour faire le bilan de la dernière année, et parler de ses priorités pour les prochains mois. Une période d’élections suivra.

En octobre (la date reste à confirmer), Emploi Québec va expliquer ses services auprès des employeurs. Le Collège Shawinigan sera sur place pour faire un portrait des formations offertes, qui peuvent être subventionnées par Emploi Québec.

Suivant la tradition, la CCIHSM organisera une soirée de présentation des candidats à la mairie de Ville de La Tuque, en vue des élections du 5 novembre. Cette soirée sera tenue sous la forme d’un 5 à 7, au Complexe culturel Félix Leclerc, le mercredi 18 octobre. Ce sera une bonne occasion d’en connaître un peu plus sur les intentions et les projets des candidats à la mairie.

Puis, le 9 novembre, lors d’un 5 à 7, la Chambre offrira ses membres une occasion de démystifier ce qu’est le pôle d’économie sociale. Dans une activité où le réseautage sera à l’honneur, l’événement sera tenu au bar la Voute.

Quels sont les services financiers offerts aux entreprises latuquoises via les organismes de développement économique ? On pourra trouver la réponse à cette question lors d’un déjeuner qui sera présenté au complexe culturel Félix Leclerc, le 21 novembre. La SADC, la SDÉF, Desjardins et la Banque Nationale seront sur place pour répondre à toutes les questions.

Tradition bien ancrée dans les habitudes de la Chambre depuis cinq ans, la soirée de réseautage au masculin et sera présenté cette année le 30 novembre. Les hommes d’affaires auront donc rendez-vous à la Bras7 du coin.

Le 6 décembre de 18h à 21h, une activité de formation viendra répondre aux interrogations des membres concernant les rôles et les responsabilités d’un conseil d’administration.

Une semaine plus tard, soit le 13 décembre, le Club de golf et curling de La Tuque accueillera une autre tradition de la CCIHSM, avec le diner du maire. Un événement toujours attendu compte tenu du fait qu’il met la table pour les priorités du conseil municipal en vue de l’année qui vient.

35e année de la Chambre, 10e Gala

C’est lors d’un dîner, le 16 janvier, que seront lancées les mises en candidature pour le Gala Desjardins, qui sera présenté le 8 juin.

L’événement aura une toute nouvelle allure cette année. Coïncidant avec le 35e anniversaire de fondation de la Chambre, le gala sera le 10e de l’histoire de l’organisme. Auparavant limité à 240 personnes au Complexe culturel Félix-Leclerc, il sera présenté au Colisée Denis-Morel. Cela permettra d’accueillir entre 350 et 400 personnes. Outre la quantité accrue de convives, on veut mettre en valeur les entreprises de la région.

« On veut valoriser les entreprises qui existent depuis plus de 35 ans. L’UQTR va nous aider à sortir l’historique des 35 ans de la Chambre de commerce. Des mentions spéciales seront données à nos membres qui sont là depuis les tout débuts», expose Karine Rochette. Le thème retenu sera dévoilé un peu plus tard. Outre Karine Rochette et son adjointe, Marylin Boucher, le comité responsable du Gala est composé de Sophie Beaudet, Valérie Fortin, Julie Noël et Sylvie Francoeur.

Le 25 janvier aura lieu la traditionnelle soirée Tchin Tchin, à Place du Parc. L’événement, on sait, permet aux gens d’affaires de se retrouver après la pause des Fêtes. Encore une fois, le réseautage est à l’honneur.

Quant à la deuxième partie du calendrier, elle prévoit, entre autres, l’activité au féminin de même qu’une série de formation offerte par Emploi Québec sous forme de boîte à outils. On veut outiller les entreprises dans leur gestion des ressources humaines, via des thèmes tels l’embauche, la rétention des employés, leur valorisation et les mesures disciplinaires.

On a réinventé des éléments du calendrier, mais pas tous. «Nous avons gardé les formules gagnantes», pense Mme Rochette. Celle-ci veut faire le tour de ses membres dans le choix des traiteurs et des salles où seront présentés les événements, pour toucher au plus grand nombre d’entreprises possible.