Activité réseautage pour les étudiants en foresterie

Francine
Francine Beaupré
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le 12 avril dernier, les dirigeants de l’École forestière de La Tuque (EFLT) et de l’Association forestière de la Vallée du St-Maurice (AFVSM) tenaient une activité de réseautage fort réussie pour les étudiants et les entrepreneurs forestiers de la région. Plus de cent personnes s’étaient déplacées pour assister à cette activité qui en est à sa deuxième édition.

»Nous avons assister à un réel « speed dating » entre recruteurs d’employés et futurs travailleurs de la forêt », mentionnait Gilles Renaud directeur de l’EFLT.

On a profité de la soirée pour remettre des bourses de 250$. « C’est avec une fierté répétée chaque année que nous soulignons l’excellence académique et l’implication des étudiants dans la vie de l’École et de la communauté », précisait Jacques Pinard qui tenait à rappeler aux gens que la Mauricie détenait le titre de Capitale forestière canadienne, ce qui a permis en 2001 de créer le Fonds Mauricie Capitale Forestière Canadienne.

Les récipiendaires 2012 sont Frédéric Lessard qui est finissant au DEP de Conduite de machinerie lourde en voirie forestière, Gabriel Giroux, finissant en Protection et Exploitation des territoires fauniques, Corey Beauchesne, finissant au DEP en Abatage manuel et débardage forestier, Roger Pothier, finissant au DEP en Arboriculture et élagage et Maude L’Archevêque, finissante au DEP Aménagement de la forêt, protection et exploitation du territoire faunique. Les bourses étaient offertes par l’AFVSM, la Commission scolaire de l’Énergie et le Conseil de l’industrie forestière.

« Le choix des récipiendaires s’avère toujours difficile étant donné que plusieurs élèves se démarquent », soulignait Serge Mathieu, enseignant et porte-parole du comité de sélection formé de quatre enseignants représentant les six DEP offerts à l’EFLT.

Une trentaine d’employeurs potentiels avaient répondu à l’invitation et les étudiants ont pu échanger avec eux sur l’industrie. Les étudiants pouvaient même remettre leur curriculum vitae aux employeurs présents. Parmi eux, outre les entrepreneurs forestiers on retrouvait des représentants du ministère des Ressources naturelles et de la Faune, des dirigeants de Zone d’exploitation contrôlée et de la Coopérative forestière du Haut St-Maurice pour n’en nommer que quelques-uns.

L’animation de la soirée assurée par Simon Fortier, enseignant, était dynamique et a permis d’atteindre les buts fixés : permettre à tout ce monde d’échanger et de se faire connaître.

Organisations: École, Titre de Capitale forestière canadienne, Fonds Mauricie Capitale Forestière Canadienne Commission scolaire Conseil de l’industrie forestière Ministère des Ressources naturelles

Lieux géographiques: Mauricie

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires