Harmonie de La Tuque : la musique en évolution

Francine
Francine Beaupré
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le concert annuel de l’Harmonie de La Tuque présenté le samedi 17 mars a attiré plus d’une centaine de spectateurs qui ont, grâce à la musique, fait un retour dans le temps. Sous le thème L’évolution de la musique, les musiciens ont exploré le monde, mettant à l’épreuve leurs talents, le tout avec succès.

La première pièce « Rythm of the spheres d’Erik Morales a donné le ton à ce concert qui a navigué, tantôt avec énergie, tantôt sur les eaux tranquilles de pièces classiques et modernes. The Lord of the dance de Ronan Hardiman qui se voulait le clin d’œil à nos concitoyens irlandais en ce jour de la St-Patrick a été interprétée de façon magistrale. Arabian dances de Brian Balmages a mis en évidence, grâce à son rythme, le talent des musiciens, plus spécifiquement celui des percussionnistes. Une interprétation spectaculaire de cette pièce qui nous a transporté dans le monde des contes des mille et une nuits et de Shéhérazade.

L’animation humoristique assurée de main de maître par Alain Martineau nous a guidé tout au long de la soirée vers des moments musicaux très appréciés par le public.

L’Harmonie a profité de l’occasion pour souligner l’implication de longue date de l’entreprise Breuvages Gaudreault qui souligne cette année son 75e anniversaire en remettant un cadeau à Réjean Gaudreault, administrateur de l’entreprise qui s’implique depuis près de trois quarts de siècle auprès du groupe musical. Le maire Normand Beaudoin a tenu, au nom des concitoyens qu’il représente, à remercier la famille de Jos-Nil Gaudreault pour leur apport à la communauté.

Avant le spectacle, le public a eu droit à un montage d’anciennes et de nouvelles publicités de la compagnie Pepsi-Cola dont Breuvages Gaudreault est le dépositaire. De plus, pour l’occasion, la famille a préparé une exposition de divers produits conservés par la famille au fil des temps. Photos, bouteilles, articles promotionnels et factures sont au nombre des objets exposés.

L’Harmonie a souligné à sa façon, l’association Pepsi et Breuvages Gaudreault en interprétant Billie Jean de Mickael Jackson et Jupiter de Gustav Holst, qui ont toutes deux servies à publiciser la marque.

Les trophées perpétuels

Comme à chaque année, l’Harmonie remet les trophées perpétuels à des musiciennes et musiciens qui se sont démarqués. Cette année, le trophée du musicien de l’année a été remis au clarinettiste André Demers alors que celui du joueur le plus utile a été remis à Janie Boucher trompettiste et présidente de l’Harmonie. La percussionniste Chantal Fortin a reçu le trophée pour le musicien le plus méritant et la saxophoniste Stéphanie Fortin s’est vu remettre le titre de recrue de l’année.

Organisations: Breuvages Gaudreault, Pepsi-Cola, Association Pepsi

Lieux géographiques: La Tuque, Shéhérazade

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Janie Boucher
    19 mars 2012 - 12:30

    Bonjour, je suis la présidente de l'Harmonie de La Tuque et je veux juste préciser qu'il n'y a pas 4 trophées mais bien 3. J'avais choisi les récipiendaires des 3 trophées qui sont la musicienne de l'année: Chantal Fortin, le musicien le plus utile à son organisation : André Demers et la recrue de l'année Stéphanie Fortin. Les musiciens m,ont fait la surprise de vouloir m'offrir le trophée de la musicienne la plus utile à son organisation aussi donc je l'ai partagé ex-aequo avec André Demers. Voilà! :)