la relaxation sous hypnose

Patrick
Patrick Vaillancourt
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

L'hypnose est un domaine méconnu et souvent l'inconnu peut faire peur. Afin de démystifier l'hypnose, j'ai vécu une séance de relaxation sous hypnose, un nouveau service disponible à La Tuque offert par Dominique Chayer et son entreprise «Détente symbiose». Un disque audio est même disponible afin de se détendre chez soi.

Dès le départ, la technicienne en hypnose, qui est aussi praticienne en massothérapie, a su me mettre en confiance et la détente est venue très rapidement. Il faut dire que je détiens une certaine facilité pour réaliser le plein d'énergie, mais une ressource professionnelle permet d'accéder à un stade de relaxation plus efficacement et rapidement.

En suggérant certaines images par sa voix basse et traînante, Dominique Chayer utilise l'induction hypnotique progressive. Elle suggère de se concentrer sur la respiration, et dès le départ, elle a constaté le battement de mes paupières. «Et bien sûr, les paupières qui clignotent sont un signe de l'atteinte de l'état second.»

Après l'induction, c'est l'approfondissement. Il s'agit d'un stade plus profond comme son nom l'indique, où le patient devient à l'aise avec sa détente.

Puis, vient la suggestion, où la technicienne décèle ce que la personne veut vivre en suggérant des images. À un moment plus avancé dans la séance, je n'étais plus dans la pièce, mais tout en demeurant conscient de ce qui se déroulait. La technicienne en hypnose connaissait mon niveau de détente, et elle m'a ramené en mentionnant mon prénom. Notre prénom provoque une vibration forte en nous lorsqu'il est prononcé. Et elle savait ce qu'elle faisait en me ramenant un peu plus à la réalité, tout en me suggérant par la suite de poursuivre la détente. C'était difficile sur le moment, mais j'ai compris par la suite la raison. Elle ne voulait pas que le retour à la réalité soit trop brutal à la fin de la séance, sachant bien que je devais poursuivre ma journée de travail par la suite. Cette dernière étape se nomme le réveil.

Il faut savoir que l'hypnose est un état modifié de la conscience différent de celui produit par la relaxation ou la méditation. Cet état peut être léger (rêverie, transe hypnotique légère) ou plus profond. Il existe différents types d'hypnose, mais Mme Chayer s'est plutôt concentrée sur la relaxation par hypnose. «Je savais qu'il existait des possibilités avec l'hypnose, mais c'est quand je suis allée voir le spectacle de Messmer que j'ai eu mon déclic. Je me suis mise à imaginer comment l'hypnose pourrait servir dans la vie de tous les jours, et comme je suis une fille positive, je savais que la relaxation par l'hypnose pouvait avoir un lien avec la massothérapie.»

C'est depuis octobre dernier que son entreprise offre la relaxation par hypnose, en plus de la massothérapie depuis trois ans. «L'hypnose est un état naturel que l'on vit tous les jours, soit le matin au réveil ou avant de s'endormir. La conscience est différente, mais elle n'est pas endormie», souligne Dominique Chayer.

Qu'est-ce qu'on peut répondre aux gens qui ont une méconnaissance de l'hypnose et qui croient qu'ils ne pourraient pas se «réveiller»? «Les gens sont souvent étonnés du résultat parce qu'ils sont septiques. Ils disent souvent: "Je ne pensais pas que ça fonctionnerait pour moi". Je me prépare en utilisant une technique générale. Je pose des questions aux clients avant la séance pour mieux les connaître. La première séance en est surtout une de détente musculaire plus générale. Pendant la séance, je laisse aller les mots qui rejoignent plus la personne. La pire chose qui peut survenir pendant une séance est que la personne s'endorme. Mais elle va se réveiller et ça ne fonctionne pas par un claquement de doigts», lance Mlle Chayer en riant.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Dominique Chayer
    22 avril 2012 - 09:34

    Pour tous ceux et celles qui désirent expérimenter l'état d'hypnose, vous pouvez faire l'écoute d'un CD d'hypnose à l'adresse suivante : www.relaxation-hypnose.com Bonne détente!

  • Thérèse et Roch
    27 janvier 2010 - 11:54

    Salut Madeleine, Voici un article sur Dominique dans l'Écho en ligne Bye de nous deux Thérèse

  • Agnes Arrestier
    27 janvier 2010 - 11:50

    Merci de cette belle expérience. Je suis en formation d'hypnose et de massage ayurvédique. Je pratique la relaxation, la méditation et le yoga. je trouve passionnant de pouvoir intégrer ces différentes approches pour un retour à soi par la corporalité. En thérapie le pas plus loin est nécessaire : de la relaxation au lâcher prise ! J'échangerai volontier avec vous les expériences.

  • Lise
    27 janvier 2010 - 11:49

    Merci d'avoir partagé ces moments avec nous, j'aime beaucoup votre nouveau concept "Comment c'est fait...".

  • Les Lortie thero
    27 janvier 2010 - 11:46

    Salut Karyna, Voici un interview d'un journaliste sur Dom Gros bisous de nous deux Bye Grand-man xxxx

  • Thérèse Lortie
    27 janvier 2010 - 11:46

    Bonjour Patrick, Bon article pour faire découvrir l'hypnose relaxation tout en encourageant une jeune travailleuse autonome. Cela demande beaucoup d'efforts et d'heures d'apprentissage et de déplacement à l'extérieur afin de parfaire une formation dans tel ou tel domaine. La jeunesse mérite tous nos encouragements et reconnaissance dans la réalisation de leur rêve. Merci de nous avoir intéressé sur le sujet tout en publicisan ce nouveau commerce. Bravo pour tes initiatives et dynamisme dans ta profession de jeune homme très avant-gardiste qui a su mettre notre journal local à la mode du temps... Vive ton site qui abreuve les internautes d'ici et d'ailleurs...même sur les champs de guerre....(un petit brin de chez-nous, chez eux. Bravo à toi, Thérèse et Roch Lortie N.B. Nous sommes les grands-parents de Dominique bien fiers de leur petite fille et d'un autre jeune comme toi qui sait oser..... Nous profitons aussi de ses services.

  • Thérèse
    27 janvier 2010 - 11:44

    Salut André, Je ne sais si le premier message s'est rendu de cet article sur Dom....Si oui, excuse-moi.. si non, donc le voici sur l'Écho en ligne Bye de man xxxxx