Émeute : un manifestant perd l’usage d’un œil

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le Centre hospitalier affilié universitaire régional de Trois‐Rivières du Centre de Santé et de services sociaux de Trois‐Rivières a accueilli successivement hier soir deux jeunes hommes, tous deux âgés d’une vingtaine d’années, à la suite de blessures graves subis lors de l’émeute à Victoriaville.

Émeute

Un jeune homme a été admis vers 22 h 30 et repose toujours sous observation à l’urgence. Il souffre d’un traumatisme crânien léger, d’une fracture au visage, d’une fracture au crâne et d’une contusion cérébrale. Son état est stable et aucune intervention n’est prévue pour l’instant. La famille souhaite que l’on respecte son intimité.

L’autre jeune homme, également transféré du Centre de Santé et de service sociaux d’Arthabaska‐et‐de-l’Érable, a été admis à l’unité des soins intensifs du centre hospitalier régional vers 23 h 28. Son état est maintenant stabilisé et il demeure sous la surveillance étroite du médecin intensiviste. Il souffre de contusions au visage et à la tête de même qu’un traumatisme crânien léger. Le jeune homme a perdu l’usage d’un œil. De plus, sa situation nécessitera une intervention chirurgicale menée par divers chirurgiens de l’établissement. Dans ce cas également, la famille a exprimé le souhait que leur intimité soit respectée.

Le Centre de santé et des services sociaux de Trois‐Rivières tient à exprimer sa sympathie pour les deux usagers et leurs familles qui traversent des moments difficiles.

Organisations: Centre de Santé

Lieux géographiques: Arthabaska

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires