Sentier du Centenaire : plus de 75% des coûts subventionnés

Francine
Francine Beaupré
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La région pourra compter sur un nouvel octroi de 823 470$ pour l’aménagement du sentier du Centenaire. Cet octroi s’ajoute à celui de 1,6M$ déjà annoncé en septembre dernier. La députée ministre Julie Boulet est venue faire cette annonce au nom de son collègue Norman MacMillan, ministre délégué aux Transports.

Accompagnant les dignitaires et les employés de la ville, on voit le comité vélo qui a travaillé à la confection du projet de cette piste cyclable. Absent sur la photo, Frédéric Noël qui a travaillé aussi sur ce projet.

Cette subvention est versée dans le cadre du nouveau programme Véloce, programme d’intensification de la mise en place d’infrastructures cyclables au Québec. Ville La Tuque est la première municipalité au Québec à bénéficier de ce programme. « Vous avez été très vite sur la gâchette, ce qui est tout à votre honneur », mentionnait Mme Boulet, ajoutant du même souffle que ce projet était crédible, bien ficelé et que les fonctionnaires ne pouvaient que l’accepter. « Ça devient un outil supplémentaire pour développer l’industrie du tourisme ».

Pour le maire Normand Beaudoin, c’est la force du travail d’équipe qui fait toute la différence dans ce genre de projet. « Il y a des citoyens impliqués dans ce projet. André Simard, Guy Sylvestre et Claude Philibert sont des adeptes de vélo, ils connaissent ça. Qu’ils aient accepté de faire partie du comité vélo nous a grandement facilité la tâche », tenait à préciser M. Beaudoin.

Le sentier du Centenaire pourra donc compter sur deux subventions qui à elles seules totalisent 2,5M$ sur les 3,2M$ que coûtera le projet, soit plus de 75% du projet. « Ce sentier est un supplément à la Route verte vouée au cyclotourisme. Elle est le complément des sentiers de Mauricycle et du futur lien cyclable reliant La Tuque à Rivière-à-Pierre », ajoutait Mme Boulet.

«Nos citoyens attendent une piste cyclable digne des grandes villes du Québec depuis longtemps. Les fonds pour boucler le financement du projet proviennent du fonds Hydro-Québec. Cette nouvelle subvention accordée au projet viendra diminuer la somme d’argent qui sera prise dans le Fonds Hydro-Québec pour compléter le financement du projet, ce qui laissera plus d’argent pour les futurs projets collectifs de La Tuque », jubilait le premier magistrat.

« Grâce à ce nouvel aménagement, la Ville de La Tuque se dote d’un réseau de 33 kilomètres composé de bandes cyclables, d’accotements asphaltés et de pistes cyclables reliant les quartiers, les écoles ainsi que les lieux de travail et attraits touristiques. Le sentier profitera également aux touristes, qui pourront découvrir les attraits de La Tuque à vélo », ajoutait la ministre.

Organisations: Fonds Hydro-Québec, Ville de La Tuque

Lieux géographiques: La Tuque, Québec, Sentier du Centenaire Rivière-à-Pierre

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires