Québec investit 225 352$ pour la formation de 680 travailleurs

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, Mme Julie Boulet, et le président de la Commission des partenaires du marché du travail, M. Jean-Luc Trahan, annoncent un soutien financier de 225 352 $ pour de la formation destinée à 680 travailleurs membres de la Fédération québécoise des coopératives forestières (FQCF). Cet investissement est consenti en vertu du Fonds de développement et de reconnaissance des compétences de la main-d'œuvre géré par la Commission.

Julie Boulet était plus qu’heureuse d’annoncer ce soutien financier à la formation de travailleurs forestiers. «Cet appui s'inscrit en cohérence avec toute l'importance accordée par le gouvernement au secteur forestier »

« Le gouvernement du Québec est heureux de soutenir la Fédération québécoise des coopératives forestières (FQCF) dans ses efforts afin d'améliorer la gestion de ses ressources humaines, de mobiliser davantage les travailleurs et ultimement, de stabiliser les emplois dans l'industrie. Cet appui s'inscrit en cohérence avec toute l'importance accordée par le gouvernement au secteur forestier. Nous croyons profondément en la qualité de notre ressource naturelle, le savoir-faire de l'industrie et les compétences des travailleurs. Avec l'ensemble des intervenants de la forêt, nous sommes déterminés à relever les défis liés à la main-d'œuvre et à soutenir l'industrie afin qu'elle soit plus productive et qu'elle puisse créer davantage de richesse, et ce, dans un esprit de développement durable », a affirmé Mme Julie Boulet.

Pour faire face à la rareté de la main-d'œuvre, la FQCF a réalisé un diagnostic auprès de ses membres afin d'identifier leurs besoins en formation. Le soutien financier accordé a permis la création de neuf activités de formation visant à augmenter la polyvalence des travailleurs ainsi que leur compréhension du nouveau contexte d'affaires et à renforcer les compétences des gestionnaires.

« Les partenaires du marché du travail voient la formation de la main-d'œuvre comme un moyen rentable et efficace afin d'accroître la productivité des travailleurs et la prospérité des entreprises. C'est d'ailleurs pour cette raison que la Commission a mis en œuvre l'initiative Investissement-compétences, qui vise à encourager les entreprises dans le développement des compétences de leurs employés et à susciter un mouvement d'engagement en faveur de la formation continue », a précisé M. Jean-Luc Trahan.

« Nous tenons à remercier le gouvernement pour son appui financier. Celui-ci nous permettra d'assurer des emplois stables et valorisants pour la main-d'œuvre, à soutenir le développement des entreprises et à favoriser l'essor du réseau de coopératives forestières du Québec », a mentionné le président de la Fédération québécoise des coopératives forestières, M. Claude Dupuis.

Organisations: Fédération québécoise des coopératives forestières

Lieux géographiques: Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires